FICTIONS LGBT

4 LUNES de Sergio Tovar Velarde : étapes de la vie gay

By  | 

Quatre histoire entre garçons se chevauchent, entre attraction, culpabilité et affirmation de soi. Un enfant se découvre une attirance pour son cousin qu’il essaie d’appâter en l’invitant à jouer à la console dans sa chambre. Deux amis hétéros de façade qui s’étaient perdus de vue se retrouvent et réalisent qu’ils sont irrésistiblement attirés l’un par l’autre. Ils tombent amoureux, l’un assume l’autre pas du tout. Un couple gay bien installé, après des années de relation, voit son quotidien voler en éclats quand l’un commence à tromper l’autre et remet tout en cause. Un vieux poète, marié et grand-père, va ponctuellement et anonymement dans un sauna et se laisse fasciner par un bel escort hétéro… Quatre trajectoires universelles sur le désir au masculin, ses merveilles, ses douleurs, ses défaites et ses victoires. 

4 lunes film

Avec 4 Lunes (Cuatro Lunas en VO) le réalisateur Sergio Tovar Velarde délivre un film choral efficace et très sensible, assumant complètement son côté fleur bleue et démonstratif. Si cet aspect pourra en irriter certains (la subtilité n’est pas toujours au rendez-vous, les ressorts connus) il ne manquera pas de taper dans le mille pour beaucoup d’autres. Dans tous les cas, force est de constater que chacun peut se retrouver, se projeter, dans l’une ou l’autre de ces 4 lunes. Le casting est globalement sexy, les personnages très attachants et les situations qu’ils traversent ne manqueront pas de trouver écho chez bon nombre de gays.

En effet, quel gay n’a jamais été troublé et apeuré par ses premiers désirs étant enfant ? Quel gay n’a jamais rêvé d’une grande histoire d’amour avec son meilleur ami ? Quel gay ne s’est jamais trouvé confronté à la question de la fidélité et de la peur de vieillir ? Habilement, le métrage dresse plusieurs façons de vivre l’homosexualité aujourd’hui. Si les moeurs sont plus ouvertes, certains ont encore du mal à sortir du placard (par simple peur de la réaction de leur entourage ou dans le cas du personnage du vieux poète parce qu’ils estiment qu’il est trop tard pour faire tomber le masque). Et ceux qui vivent librement leur identité ne sont pas dispensés des éternels aléas du couple.

Ce que l’on retient de cet ensemble rondement mené c’est sa façon de mêler la passion et la peur, le désir et le doute, les petits combats que chacun doit affronter à une période où l’autre de sa vie. A 10, 20, 30 ou 60 ans, la relation à l’autre reste un challenge, un affrontement, une source de tension et d’apaisement. Jouant la carte des montagnes russes émotionnelles, 4 Lunes est un miroir sensuel et nuancé des étapes les plus connues et marquantes de la vie gay. Touchant et généreux.

Film produit en 2014 et disponible sur la plateforme de Films LGBT Queerscreen

 

Le seul et l'unique rédacteur de Pop and Films ;)