FICTIONS LGBT

45 JOURS LOIN DE TOI de Rafael Gomes : voyager pour se retrouver

By  | 

Il n’est jamais facile de se remettre d’une rupture. Le réalisateur brésilien Rafael Gomes propose avec 45 jours loin de toi (45 Dias sem você) de traiter de ce sujet universel avec beaucoup de tendresse, en érigeant le voyage comme remède aux peines de coeur.

Rafael (Rafael de Bona) sourit mais ne va pas bien. Il vient de se faire plaquer par son petit ami. Il l’avait attendu 45 jours alors que ce dernier était parti en voyage. Une fois rentré, il lui a annoncé vouloir arrêter leur relation car il avait revu lors de son séjour un ex et en est retombé amoureux. Rafael n’a pas su trouver les mots et a juste pris la fuite. Pour se remettre de cette histoire qui le blesse, il se donne 45 jours pendant lesquels il va voyager et aller voir ses amis.

Premier arrêt en Angleterre où il retrouve son amie Julia, comédienne. Ils passent leur temps à se balader et faire la fête avant que Julia ne soit rattrapée par une difficile nouvelle qui va faire relativiser Rafael sur sa situation. Il poursuit son périple en retrouvant son ami hétéro Fàbio au Portugal qui travaille comme doubleur pour des dessins animés. Ce dernier aussi va apprendre une grande nouvelle et va à sa façon aider Rafael à avancer. Dernier arrêt en Argentine où le nouveau célibataire improvise une coloc avec son amie Mayara qui ne sait plus où elle en est, hésitant entre une vie d’artiste (comme son petit ami musicien) et une vie plus centrée sur elle-même. Villes à parcourir, amitiés réconfortantes, nouvelles rencontres : en 45 jours , Rafael va vivre un petit tourbillon d’émotions.

45 jours loin de toi rafael gomes 45 jours loin de toi rafael gomes

45 jours loin de toi a le charme des petits films indés qui parlent de peines d’amour de façon intimiste. C’est complètement universel, sans prétention et le charme est largement au rendez-vous. Il faut déjà préciser que c’est un de ces longs-métrages dont on tombe complètement amoureux du personnage principal. Rafael de Bona est excessivement mignon et on en viendrait presque à ne pas trouver crédible que quelqu’un puisse avoir envie de se séparer de lui. Son côté craquant rend sa présence magnétique à l’écran et on pourrait rester des heures à le regarder faire sa petite moue ou comater pieds nus sur un canapé d’amis qu’il squatte.

45 jours loin de toi rafael gomes

Si le scénario n’est pas particulièrement original et qu’on ne ressent pas toujours cette détresse de la rupture qui était pourtant à priori le sujet du film, Rafael Gomes réussit bien son coup grâce à des personnages attachants et bien écrits et surtout grâce à un amour du voyage contagieux. Le métrage est une succession de déambulations entre Londres, Coimbra et Buenos Aires. C’est étonnamment léger et doux et l’ensemble agit comme une caresse jusqu’à un final qui met du baume au coeur et rappelle que rien n’est jamais perdu.

Film produit en 2019, présenté au Festival Chéries Chéris 2019 et disponible sur la plateforme de Films LGBT Queerscreen

 

Le seul et l'unique rédacteur de Pop and Films ;)