FICTIONS LGBT

A NIGHT AT THE ADONIS de Jack Deveau : cinéma et plaisirs

By  | 

Avec A night at the Adonis, le réalisateur gay culte Jack Deveau nous invite pour une plongée dans le New York gay des années 1970.

Nous allons suivre une galerie de personnages évoluant au sein du cinéma l’Adonis qui le week end s’ouvre aux films x. Un jeune homme y fait sa première journée de travail, découvre tous ces hommes hédonistes. On retrouve un peu l’ambiance qu’on peut aujourd’hui avoir dans les saunas gays. Les hommes se posent, attendent, regardent et quand quelqu’un leur plait, ils l’attrapent ou se touchent devant lui. Sauf qu’on est dans les 70’s, période de grande libération sexuelle, avant les années Sida. Tout était permis, le sexe était toujours une activité très ludique, positive. Pas de tabous, pas de capotes, juste du plaisir.  

a night at the adonis film jack deveau a night at the adonis film jack deveau a night at the adonis film jack deveau a night at the adonis film jack deveau

Jack Deveau livre bien plus qu’un film x et dessine des personnages très attachants. Deux hommes qui ont une liaison se perdent de vue et finissent par se retrouver tous les deux à l’Adonis sans savoir que l’autre y est. Un jeune homme passe son temps près du téléphone à attendre que son amoureux l’appelle et en attendant mate tous les mecs de l’Adonis qui se donnent du plaisir.   

Les hommes ne se contentent pas d’un seul moment de plaisir dans la nuit. Ils font leur affaire, puis se posent dans la salle de cinéma où sont projetés des films explicites (des films très drôles, souvent kitsch et parodiques mais aussi bluffant comme ce « Narcissus 2 » ou un homme est dédoublé et se caresse face à son reflet), ils vont aux toilettes… Ca se chope partout : dans la salle de ciné, aux toilettes, aux vestiaires, dans les combles. Chaque personnage a une gueule, un mystère. Et surtout la réalisation est finement élaborée entre majestueux plans séquences favorisant l’immersion dans ce temple du plaisir et plans propices à la propagation d’une atmosphère ô combien lubrique et ludique.

a night at the adonis film jack deveau a night at the adonis film jack deveau a night at the adonis film jack deveau a night at the adonis film jack deveau

Sur sa fin, A night at the adonis dévoile une longue scène orgiaque assez hallucinante dans les toilettes. Alors que la nuit à l’Adonis s’achève, les deux amants égarés du début se retrouvent et partent bras dessus bras dessous. L’image d’un couple gay libre, à la sexualité très ouverte, très 70’s. Nostalgie. À noter au casting la présence de l’iconique Jack Wrangler.

Film sorti en 1978 et disponible sur Nakedsword

Le seul et l'unique rédacteur de Pop and Films ;)