COURTS

« Amor de Dios » : un jeune gay et sa meilleure amie à Madrid un week end

By  | 

Jordi Nunez est un réalisateur prometteur dont on avait beaucoup aimé le court-métrage « Pixeles » racontant la tragique séparation de deux garçons. Avec « Amor de Dios », il retrouve le personnage principal de cette précédente fiction incarné par l’acteur sexy Javier Amann.

Edu est installé à Madrid et vit seul pour se concentrer sur l’écriture d’un roman. Visiblement, il a coupé tout lien social et est en train de faire une petite dépression. Son seul contact est  Paula, une amie qui vit dans une ville à plusieurs heures de chez lui. Paula est également amie avec Jaime, le petit copain d’Edu qui ne lui donne plus de nouvelles depuis un moment… Le temps d’un week end, la jeune femme vient lui rendre visite. L’occasion de passer de s’amuser, sortir de la torpeur et aussi de se confier.

C’est une petite tranche de vie qui se déploie à l’écran, un court-métrage intimiste mais vraiment fait avec le coeur et avec de vraies qualités de mise en scène et d’interprétation. Jordi Nunez tisse le portrait de deux personnages très attachants, reflet d’une certaine jeunesse espagnole en pleine (re)construction. En filigrane se dessine surtout la beauté de l’amitié. Même teintée parfois d’ambigüité (on devine que Paula en pince pour Edu), elle permet quand on est au plus bas de réconforter, de s’amuser, de parler et de possiblement prendre un nouveau départ. Touchant.

 

Le seul et l'unique rédacteur de Pop and Films ;)