ALBUMS

Blow « Vertigo » : pop-rock incarnée et abrasive

By  | 

Le premier album du groupe français Blow, intégralement chanté en anglais, s’intitule « Vertigo ». Et en effet, à son écoute on est pris de vertige. C’est un disque que j’ai eu la chance de découvrir en live lors du dernier Festival des 36h à l’Eglise Saint Eustache. Blow y a livré une performance mémorable, porté par le charisme de son chanteur so sexy et magnétique, Quentin Guglielmi. Il véhicule sur scène une sorte d’énergie primitive et sexuelle à laquelle il est difficile de résister.

Revenons-en à la musique car elle est diablement bonne ! « Vertigo » fait partie de ces disques rares en forme de sans faute. Majoritairement pop-rock, la musique du groupe aime toutefois vagabonder entre les genres histoire de brouiller les pistes et nous enivrer. Vous avez probablement déjà entendu le single phare de cette formation, le tubesque « You killed me on the moon » qui a passé le million d’écoutes sur Youtube avec ses imparables guitares. Ca n’était que le commencement.

Impossible de choisir entre un « New moon killer » qui retranscrit toute l’aura primitive et hot dans laquelle baigne Blow, le super dansant « Green Unicorn », la superbe ballade entêtante « Fall in deep », l’électrisant « Flaming Sky », le pop et emballant « Power » ou le vibrant « Last Sunset, Last Goodbye ».

C’est un vrai tour de force, puissant, incarné, abrasif. Un des temps forts musicaux de l’année.

Le seul et l'unique rédacteur de Pop and Films ;)