CINEMA

CHANTONS SOUS LA PLUIE de Stanley Donen : magie et enfer des coulisses

By  | 

Don (Gene Kelly) et Lina (Jean Hagen avec sa voix et son élocution fabuleuses) sont deux vedettes hollywoodiennes adulées. Stars du cinéma muet, on leur prête volontiers une romance passionnée. Sauf que cette histoire est bidon. Bidon comme le récit de la carrière de Don qui parle de « dignité » alors qu’il a gravi les échelons de la célébrité en acceptant toutes sortes de boulot pas très reluisants. Mais c’est ça Hollywood : l’image, rien que l’image. 

Chantons sous la pluie montre de manière très drôle et décomplexée l’envers du décor cinématographique et toutes ses machinations. La Lina que tout le monde aime est une peste complètement sotte et sûrement pas l’objet de l’affection de Don qui va avoir un véritable coup de foudre pour une certaine Kathy (Debbie Reynolds), rencontrée par hasard dans la rue.

Si les amours ne semblent pas être simples, la vie des studios l’est encore moins. Nous sommes à l’époque où Le chanteur de jazz s’apprête à débarquer sur les écrans. Le premier film parlant. Le studio de Don et Lina doit faire face et décide de lancer une production parlée. Mais il n’est pas aisé de faire un long-métrage réaliste avec de bons dialogues. Comble de la malchance : Lina a une voix atroce. Lors de la projection test de ce nouvel opus, le public rit et crie au navet. Il faut trouver une solution. Don et son ami de toujours, Cosmo (Donald O’ Connor), vont l’avoir : faire une comédie musicale. La voix de Lina sera doublée par celle de Kathy. Et c’est parti pour le show !

chantons sous la pluie film

Chantons sous la pluie ou la magie du plateau. Stanley Donen et Gene Kelly nous montrent les coulisses des studios et parviennent à rendre féérique tout ce qu’il y a de plus artificiel dans le cinéma. Au milieu d’un faux couché de soleil, Don livre à Kathy une magnifique déclaration d’amour. Et puis il y a bien sur la fameuse scène de « Singing in the rain » durant laquelle Gene Kelly ,après un joli baiser, oublie tout, s’envole vers la grâce alors que la pluie tombe. Elan de légèreté , on a nous aussi envie de danser, taper dans les flaques et s’accrocher aux réverbères. Enchantement.

Gene Kelly s’est investit comme jamais dans ce projet : co-réalisateur, acteur principal, créateur de la chorégraphie…Même si les ficelles scénaristiques sont parfois grosses et les personnages volontairement outrés, on craque. Coloré et acide, romantique et vache , musical, muet ou parlé : Chantons sous la pluie dresse le portrait d’une période phare du cinéma et marque celui des années 1950. Un must de cinéphile.

Film sorti en 1952 et disponible en VOD

Le seul et l'unique rédacteur de Pop and Films ;)