NEWS

« Chez Papa Papou » : un adorable papa gay français sur Youtube

By  | 

Emil est gay, vit à Reims, est un jeune homme heureux et amoureux… et aussi depuis peu un jeune papa. Il a lancé avec l’aide et la complicité de son chéri « Yo » la chaîne Youtube « Chez Papa Papou » en septembre 2016. La première vidéo mise en ligne traitait de l’exercice difficile qu’est celui de choisir un prénom à sa progéniture. A ce moment, le bébé n’était pas encore né. Depuis, Emil a goûté aux joies et aux aléas de la vie de papa en partageant ses humeurs et ses conseils avec une communauté aimante et de plus en plus grandissante.

On adore « Chez Papa Papou » pour plusieurs raisons. Déjà, c’est la première chaîne Youtube française d’envergure dédiée à l’homoparentalité. On sait à quel point le sujet a pu être tristement sensible et cela fait un bien fou de voir un jeune trentenaire gay bien dans ses pompes être un papa ordinaire qui aborde des sujets universels. Le fait qu’Emil soit gay constitue l’une des singularités de la chaîne mais n’est qu’une donnée, qu’un trait de sa personnalité. Il n’est pas que gay, il n’est pas que papa comme il n’est pas qu’un beau blond au corps des plus appréciables à l’écran (mais ça, ça fait toujours plaisir).

Nul doute que les familles homoparentales seront ravies de parcourir les vidéos de ce youtubeur aussi drôle, sympathique que charmant. Cela renvoie aussi aux hétéros une image incarnée et sans clichés de l’homoparentalité. Et même pour ceux qui ne sont pas parents ou ne comptent pas le devenir, le contenu se dévore très facilement. Ici, on a tout regardé en trois jours, on n’arrivait plus à s’arrêter ! Il faut dire que ça nous change des éternelles vidéos au ton très post-ado et aux titres putaclics qui innondent trop souvent Youtube.

Dans le salon cosy d’Emil, vous ne vous farcirez pas une énième vidéo sur les applis de rencontres mais vous partagerez le périple d’un homme qui circule en poussette et se croit dans une partie de Mario Kart, le grand sujet des astuces pour que le bébé fasse bien ses nuits, l’épreuve des couches… Bref, pour beaucoup, c’est un autre monde qui se dévoile. La chaîne est structurée en plusieurs rubriques très sympas entre vidéos d’humeurs, des « bouillons de puériculture » (qui sont l’occasion de découvrir le traitement de l’homosexualité et de l’homoparentalité dans les livres et BD mais aussi d’analyser la représentation LGBT dans les dessins animés ou les mangas), la section « Il était une fois » (à travers laquelle l’auteur explique de façon claire, rapide et ludique des mots ou des sujets comme l’homophobie ou le droit à l’image des petits), le « presse purée » qui constitue une revue de presse bien sentie et sans langue de bois des magazines parents, des tutos, des summer challenges et des pastilles coup de coeur, coup de gueule ou qui montrent « la vie sans bébé ».

Emil est un youtubeur très attachant mais c’est aussi à l’évidence un gros bosseur. Si on ne voit pratiquement pas son compagnon à l’écran (il serait moins à l’aise avec l’exercice parait-il), les deux papas produisent un contenu intelligent et bien fichu. C’est très bien écrit, divertissant, plein d’humour et de tendresse et techniquement « Chez Papa Papou » n’a rien à envier aux professionnels. C’est tout beau !

Si elle présente un papa heureux et positif, la chaîne se refuse pour autant d’être lisse à tout prix et assume fièrement ses singularités. Emil peut ainsi y évoquer le rêve lointain d’une vie plus festive, son petit coup de coeur pour la pornstar Arad Winwin, le travail à faire sur le couple quand la libido des papas est fragilisée. Pas particulièrement porte drapeau, le youtubeur n’hésite pas à s’engager quand des sujets ou événements le touche comme lorsqu’il évoque le fléau actuel qui traverse la Tchétchénie.

Craquant à souhait, instructif, à hauteur d’homme : on recommande chaudement et on veut rester en contact ! <3

Le seul et l'unique rédacteur de Pop and Films ;)