NEWS

De beaux films à thématique gay à voir au 21ème Festival du Cinéma Brésilien de Paris

By  | 

Pour les parisiens cinéphiles qui ne le connaitrait pas encore, le Festival du Cinéma Brésilien de Paris s’apprête en cette année 2019 à fêter sa 21ème année. Du 9 au 16 avril au Cinéma L’Arlequin (76 rue de Rennes, dans le 6ème arrondissement) sera présentée une belle programmation avec des fictions et des documentaires. La soirée d’ouverture du 9 avril se fera en musique avec un concert du groupe Banda Ponte Sonora suivie de la projection du film « Le baiser sur l’asphalte » de Murilo Benicio.

Le synopsis et la bande-annonce :

Avant de mourir, un jeune homme renversé par un bus demande à un passant de l’embrasser sur la bouche. L’homme en question, Arandir, est marié. Amado, journaliste sans scrupules, incite le policier Cunha à enquêter sur une supposée relation amoureuse entre les deux hommes. Soupçonné de toutes parts, Arandir doit également affronter les soupçons de son beau-père, de ses collègues et de sa femme.

Une ouverture qui donne le ton d’une sélection qui sera gay friendly et qui parlera des préjugés en ces temps où le Brésil connait des temps troublés avec un regain de l’homophobie.

Parmi les autres films de la sélection, trois potentielles pépites qu’on attend beaucoup ici :

SOCRATES d’Alex Moratto

Présentation le mercredi 10 avril à 16h30 et le vendredi 12 avril à 21H

À la mort de sa mère, qui l’a élevé seule, Sócrates se retrouve livré à lui-même. À 15 ans, il doit apprendre à survivre à la misère et aux préjugés dont il souffre à cause de son homosexualité. Il tente de garder ses valeurs et ses idéaux  malgré la peur de ne pas s’en sortir seul.

A TES YEUX de Carolina Jabor

Présentation le mercredi 10 avril à 18h30 et le lundi 15 avril à 14h

Moniteur de natation pour enfants, Rubens est accusé par les parents de l’un de ses élèves d’avoir embrassé celui-ci dans les vestiaires. Lorsque le scandale devient viral sur les réseaux sociaux, même les proches de Rubens commencent à douter de ses actes et intentions.

HARD PAINT de Filipe Matzembacher et Marcio Reolon (lauréat du Teddy Award de la Berlinale en 2018 et dont la sortie en salles françaises est prévue le 15 mai)

Présentation le lundi 15 avril à 20h30 suivie d’un débat avec les réalisateurs

Le jeune Pedro vit une période compliquée : tandis qu’il fait face à un procès, il doit accepter le déménagement de sa sœur, sa seule amie. Sa seule catharsis consiste à se présenter de manière anonyme sur internet en dansant nu dans la pénombre de sa chambre, simplement recouvert de peinture fluorescente, sous le pseudonyme de « Garçon Néon ». 

Et tout cela s’ajoute à une sélection alléchante, facilement accessible (le pass de 10 séances est à 60 euros et les cartes UGC seront acceptées pour la plupart des séances). A noter que 50% des films de cette 21ème édition sont réalisés par des femmes : une inspiration pour le Festival de Cannes ? 🙂 Toutes les infos sur le site du Festival

21ème Festival du Cinéma Brésilien de Paris, du 9 au 16 avril au Cinéma L’Arlequin

festival cinéma brésilien de paris 2019

Le seul et l'unique rédacteur de Pop and Films ;)