FICTIONS LGBT

EUFORIA de Valeria Golino : les frères rapprochés

By  | 

C’est l’une des jolies surprises du début d’année. Le tendre et attachant Euforia suit deux frères contraires qui se rapprochent alors que l’un des deux tombe malade. Riccardo Scamarcio et Valerio Mastrandrea pourraient bien vous donner la larme à l’oeil.

Matteo (Riccardo Scamarcio) a réussi professionnellement, navigue dans le monde de l’art et mène la grande vie. L’argent n’est pas un problème et il trompe sa solitude avec sa bande d’amis toujours prêts à faire la fête ou avec de beaux amants de passages.

Son quotidien fait d’excès, de caprices et de drogues bascule quand il apprend que son frère dont il n’est plus très proche, Ettore (Valerio Mastrandrea) a un cancer. Ce dernier n’a pas eu les résultats et pense juste avoir un kyste dont il pourra se remettre en peu de temps. Matteo refuse de lui dire la vérité, de peur qu’il ne soit pas assez combatif face à la maladie. Il lui propose de venir vivre chez lui quelques semaines pour le chouchouter.

Malgré des confrontations, cette colocation inattendue va permettre aux deux frères de se rapprocher et de faire le point sur leur existence.

euforia film euforia film

La mise en scène de Valeria Golino est assez simple et élégante mais Euforia touche surtout en plein coeur de par sa peinture d’une relation fraternelle universelle et pleine de nuances. Matteo est extraverti, riche, vit son homosexualité sans s’attacher. Ettore est taiseux et discret, modeste, père de famille (même s’il a une maîtresse dont il est amoureux). Les frangins ne se comprennent pas souvent et en cohabitant ensemble leurs deux univers s’entrechoquent. Mais émanent aussi et surtout des moments de vie, de douceur, de partage, de tendresse.

Le film a un côté très sensible et intimiste qui émeut de plus en plus alors qu’on réalise que le temps pourrait bien être compté pour Ettore. Face à ces situations graves, tout est décuplé et on remet les choses en perspective.

S’il a de quoi bouleverser, Euforia témoigne d’une certaine fantaisie et d’une réelle drôlerie à travers le personnage de Matteo, faussement superficiel et vraiment prêt à tout pour tenter de sauver son frère. Un de ces films qui donnent à réfléchir sur nos vies qui passent à toute allure et qui fait du bien.

Film sorti le 20 février 2019

Le seul et l'unique rédacteur de Pop and Films ;)