EP

Fils Cara chante ses « Fictions » chez Les Capsules

By  | 

C’est un des gros coups de coeur de popandfilms en cet automne 2020. Fils Cara nous avait déjà séduit avec son premier EP Volume porté par le single Nanna. Déjà, sa musique hybride faisait des merveilles, présentée comme du rap sensible et très finement écrit.

Son deuxième EP, Fictions, le hisse à un autre niveau. L’ambition de l’artiste ici est de délivrer un disque qui serait composé de 8 pistes s’apparentant à 8 métrages, 8 histoires. Son écriture onirique et poétique, très imagée, se veut plus cinématographique que jamais et force est de constater que le résultat est sacrément beau. Refusant de se laisser enfermer dans une case, Fils Cara saute joyeusement entre les genres : une sensibilité pop, l’élégance de la belle chanson intemporelle, un mélange de chant et de flow. Et c’est peut-être ce dernier aspect qui nous plait le plus ici : cette signature vocale d’une redoutable simplicité et efficacité.

C’est comme si Fils Cara était en face de nous et nous racontait toutes ces histoires, qui sans qu’on comprenne vraiment pourquoi ni comment stimulent complètement l’imaginaire et vont droit au coeur. Magie de la musique tout simplement. Comme hypnotisés, on se relâche et on part complètement ailleurs dans un monde en ruines, qui court à sa perte, où la jeunesse doute, galère mais rêve d’un ailleurs, de lendemain qui chantent, portée par la rage de vaincre et d’aimer. Les incertitudes sont belles, la sincérité de Fils Cara touchée par la grâce et déchirante à la fois. Fin observateur du climat anxiogène actuel, armé d’une plume qui suscite de multiples émotions, l’artiste vise dans le mille à tous les coups et nous entête de la première à la dernière piste, Crédits, en forme de générique de fin de film mais si doux dans les oreilles.

Ici les fictions sonnent comme la réalité et la réalité devient fiction, le temps d’un voyage musical qui nous emmène ailleurs tout en saisissant parfaitement ce qui nous touche tous dans le quotidien.

Pour une mise en bouche de cet EP merveilleux, ambitieux et généreux qui relève plus du mini-album au final, quoi de mieux qu’une session live ? Et pas n’importe laquelle : on adore le nouveau format proposé par Les Capsules. Des captations réalisées sur l’eau, à Paris, où les artistes sillonnent les flots du Canal de l’Ourcq en chantant. On est au plus près de ceux qui délivrent leur prestation : intimité et poésie décuplées. Leur chaine Youtube est vraiment à suivre. Allez : embarquons avec Fils Cara et son frère qui interprètent deux titres de l’EP Fictions ainsi que Nanna

Le seul et l'unique rédacteur de Pop and Films ;)