FICTIONS LGBT

FRONTERAS de Mikel Rueda : parenthèses

By  | 

Espagne. Rafa (Germàn Alcarazu) est un jeune adolescent introverti. Il passe son temps libre avec son meilleur ami et une bande de garçons pas très fins. Toutes les conversations portent naturellement sur les filles et Rafa a la pression alors qu’une de ses camarades de classe commence à s’intéresser à lui. La vérité est qu’il s’en fiche : il sait déjà qu’il est attiré par les garçons mais n’ose pas encore faire son coming out.

Depuis quelques temps, il fantasme sur un beau marocain, Ibra (Adil Koukouh) , dont il avait croisé le regard un soir en discothèque. Ce dernier est dans une situation des plus compliquées : il vagabonde, sans famille ni amis ni argent. Recueilli par une bande de petites frappes, il ne se sent pas à sa place et craint de voir ses ennuis se prolonger. Au fil des semaines, Rafa et Ibra vont se rapprocher, à l’écart des autres, du racisme et de l’homophobie…

Fronteras prend ses distances avec les clichés habituels du film de coming out pour raconter le rapprochement sentimental et touchant de deux adolescents de classes différentes. Rafa comme Ibra partagent le même sentiment de solitude : ils suivent la meute pour se faire accepter ou survivre mais ils aspirent à un ailleurs. Cet ailleurs, ils le trouveront en compagnie l’un de l’autre, le temps de parenthèses magiques et insouciantes, loin de la société, ses jugements et ses violences.

Ce récit sensible d’un premier amour est joliment mis en scène, faisant resurgir la nostalgie et la douleur de l’adolescence, ses codes de sociabilité, ses rites. Oscillant en permanence entre légèreté romantique et drame social, le film de Mikel Rueda touche de par sa modestie et sa sincérité. L’effet d’une ballade mélancolique qui fait couler les larmes à l’évocation d’un paradis perdu.

Film sorti en 2016 et disponible sur OutplayVOD

Le seul et l'unique rédacteur de Pop and Films ;)