ALBUMS

Hot Chip, In our heads : nuages sur la pop

By  | 

Cinquième album pour les anglais de Hot Chip. Après un One Life Stand qui avait légèrement déçu par excès de paresse, de facilité, In our heads marque un retour sur une pente ascendante. Motion Sickness ouvre le bal de jolie façon avec une mélodie efficace, un savoir faire pop indéniable. Lui succède le tentateur How do you do ? , qui nous rappelle à quel point la formation n’a pas son pareil pour nous donner envie de faire la fête avec ses petites boucles aussi dansantes que lubriques (dans le genre, le titre Night and day ne démérite pas non plus).

Mais surtout, ce qui réjouit, c’est l’envie palpable du groupe de retourner à un son plus contrasté, à des émotions plus complexes. Ends of the earth entraîne mais n’est pas un simple tube de plus. Il y a du cœur, des nuages qui encerclent le ciel de la plage où on s’imagine en train de festoyer en short. Et cette sensation que tout n’est pas complètement bubble gum donne encore plus envie de bouger. Dans la tête d’Hot Chip, il n’y a plus seulement l’envie de  faire la bringue. These chains a comme un air de lendemain de soirée, Flutes nous rappelle que les beats, si bien alliés aux stroboscopes, font parfois tourner la tête pour le meilleur et pour le pire et que c’est là que s’y trouvent leur beauté. Mais ce que l’on retiendra avant tout de ce nouvel opus réconfortant pour les fans de la première heure c’est le morceau Let me be him. Plus de 7 minutes, un début qui donne la chair de poule, une véritable montée en puissance, pleine d’émotion. Une explosion pop, qui passe de la délicatesse à un refrain aux airs d’hymne universel. Hot Chip réussit à nouveau à réchauffer nos cœurs en pleine danse et on en redemande.

Le seul et l'unique rédacteur de Pop and Films ;)