INTERVIEWS POP

Jack Hawitt : interview et chansons d’amour

By  | 

Il y a des artistes qui vous font ressentir toute la puissance et la beauté de l’amour au point de vous donner le frisson alors que vous êtes touché en plein coeur. Jack Hawitt est de ces artistes-là. Cela fait maintenant plusieurs années qu’il travaille sur son projet musical solo, à côté de multiples collaborations avec des artistes aux univers éclectiques. Une passion et ténacité qui finissent enfin par payer depuis quelques mois alors que plusieurs de ses morceaux comptabilisent désormais des centaines de milliers d’écoutes sur les plateformes musicales de streaming. Et ça fait plaisir car du talent, Jack Hawitt en a à revendre !

Popandfilms avait découvert ce chanteur anglais avec son morceau Grow en 2019. Une ballade langoureuse qui intriguait fortement et à travers laquelle on découvrait l’impressionnante technique vocale du chanteur. 

La curiosité s’est transformée en coup de coeur avec Higher Love, chanson lancée à l’été 2020, qui dès les premières secondes m’a collé un frisson peu commun. Comme quand on rencontre la bonne personne, il y a des chansons qui vous saisissent de suite, avec cette petite magie peu commune. C’est ce qui s’est passé avec ce titre porté par un rare souffle romantique. Et voilà, popandfilms était officiellement fan. 

2021 est l’année de la confirmation et du grand amour. Jack Hawitt vient de sortir son EP The Sound of us après plusieurs mois à en dévoiler les différentes pièces, toutes plus somptueuses et émouvantes les unes que les autres. 

Run Away synthétise parfaitement ce à quoi ressemble l’EP qui s’apparente à une collection de lettres d’amour forcément écrites avec les tripes. Une écriture pleine de sincérité portée par une mélodie intense et la voix magnifique de Jack Hawitt. En résulte une ballade déchirante qui mouille les yeux (j’ai la chair de poule avec ces choeurs à la fin à tous les coups). Le clip qui l’illustre, réalisé par Russell Kent Nicholls, accentue encore la portée de la chose avec un noir et blanc élégant en forme de cri du coeur. Jack Hawitt s’y met en scène en couple avec un garçon. Une façon subtile d’assumer son homosexualité au sein de sa musique, comme un détail mais qui fait plaisir à voir. 

Suivent So Deep, récit d’une passion qui emballe les coeurs et les corps, et surtout Better Days. Jack Hawitt a lui-même signé la réalisation du clip de ce tube indé romantique. Il y glisse en introduction un poème qui nous interroge sur nos vies et nos rêves avant de lancer ce qui est indéniablement l’un de ses plus beaux morceaux. Une chanson d’amour à vif, renversante et entêtante.

Après nous avoir fait vider notre boite à mouchoirs, Jack Hawitt nous laisse avec une mélodie plus entraînante avec Borrowed Time , même si fidèle à lui-même la sensibilité et la mélancolie s’invitent rapidement. C’est la dernière pièce de l’EP The Sound of us qui confirme que l’artiste signe-là un sans faute. 

Vous l’aurez compris, popandfilms adore Jack Hawitt et cela méritait bien un long article. L’artiste a accepté d’accorder à P.A.F une interview pour nous plonger plus en profondeur dans son bel univers et nous éclairer sur les histoires de ses chansons d’amour. Merci à lui ! Les photos illustrant l’article sont de Pierra G Photography.

INTERVIEW AVEC JACK HAWITT 

jack hawitt interview

Le nom de ton premier EP est « The sound of us ». Comment ce titre s’est-il imposé ? Il semble faire écho à des paroles que l’on entend dans la chanson « Run Away »… 

En effet, les premières paroles de la chanson « Run Away » sont «I’ve been fumbling around and following the sound of us, but I don’t think we want to be found ». J’aime ces paroles qui évoquent une relation dans laquelle deux personnes pensent qu’elles essaient de faire en sorte que les choses fonctionnent mais au fond elles s’auto-sabotent et ont déjà inconsciemment abandonné. « The sound of us » me paraissait par ailleurs être un bon titre pour l’EP dont chaque morceau parle d’amour. 

Quand on achève l’écoute de ton EP, il n’y a plus aucun doute sur la question : tu es un grand romantique ! En quoi est-ce important pour toi d’écrire sur l’amour ? 

Haha, c’est bien vrai. L’amour est un sujet qui ne cesse de m’intriguer et de m’interroger car il est profond et il a tellement de facettes. Cela reste quelque chose qui est à mes yeux complexe et ,de mon point de vue, en amour il n’y a pas vraiment de règles toutes faites. La société essaie souvent de nous imposer un modèle mais en réalité ,quand on aime, l’important est de trouver ce qui marche pour soi. Je pense que les relations devraient être différentes selon les personnes qui les composent et c’est d’autant plus vrai dans les relations gays à travers lesquelles on s’autorise souvent à explorer plus de choses. 

À propos de « Run Away », dirais-tu qu’il s’agit d’une chanson déchirante ou optimiste ? Les deux peut-être ? Quand on se penche de plus près sur les paroles, on remarque qu’elles sonnent comme la fin de quelque chose mais on ressent aussi une forme d’espoir… 

Pour moi c’est définitivement plus une chanson déchirante. Elle évoque des choses que j’ai pu ressentir personnellement. Elle parle de ce type de relation qui ne fonctionne pas et pourtant quand elle est terminée tu réalises que tu aurais eu envie que ça marche… mais c’est déjà trop tard.

« Better days » m’a semblé pour sa part évoquer cette chose qui se brise dans une relation mais aussi l’envie de s’accrocher et de ne pas laisser tomber la personne que l’on aime. C’est quelque chose qui te tient à coeur dans ce que tu écris, de parler des bons et moins bons aspects des relations, de l’amour, de retranscrire comment notre propre vulnérabilité peut être complexe à intégrer dans une relation ? 

Complètement. J’ai pensé « Better Days » comme le point de vue personnel voire égoïste de quelqu’un sur sa relation tout en relatant de la façon dont les soucis de santé mentale peuvent parfois affecter un couple. Mon idée pour ce titre était de raconter la réalité de quelqu’un qui traverse une période difficile et qui se sent au plus bas. Tu te sens mal, ça n’a rien à voir avec ton partenaire et tu t’en veux d’être comme ça avec lui. Alors tu lui dis que tu souhaiterais lui apporter des jours meilleurs. Je voulais aussi explorer l’idée que lorsque l’on rêve on peut s’échapper de la réalité et devenir absolument tout ce que l’on a envie d’être. Nos rêves sont notre échappatoire et le personnage de cette chanson aimerait quelque part dormir tout le temps car pour lui c’est dans ses rêves qu’il peut être parfaitement heureux avec la personne qu’il aime. Les paroles retranscrivent aussi une envie de s’excuser auprès de l’être aimé. 


Le clip de « Better Days » avait pour introduction un poème. Tu es fan de poésie ? 

Oui, j’adore la poésie. J’aime beaucoup écrire, peu importe la forme que cela prend. Un jour, j’étais dans le métro à Londres et j’ai écrit ce poème, il est sorti de moi comme ça d’une traite. J’avais déjà mis un poème en introduction d’un ancien clip, celui de Dark Hotel , qui traitait aussi de la thématique de la santé mentale, et j’ai eu envie  de recommencer. C’était aussi une façon pour moi de mettre un peu plus en lumière ce que je voulais raconter à travers ce titre. J’avais à l’origine demandé à un comédien de le lire en voix off mais au final je me suis dit que ce serait plus cohérent que ce soit moi qui le fasse. 

Peux-tu nous présenter « Borrowed Time » qui est le dernier morceau et inédit de ton EP ? 

Un ami à moi vivait à Los Angeles et est venu me rendre visite à Londres juste avant le début de la pandémie et il s’est retrouvé bloqué là. Il a fini par retourner à Los Angeles quand ça s’est calmé mais entre temps il avait rencontré un garçon. Je lui ai demandé ce qu’il ressentait, s’il avait l’impression d’être quelque part en sursis, qu’il y avait une limite temporelle à cette relation en raison du fait qu’il savait qu’il allait continuer à vivre là-bas. Pour moi c’est une situation qui peut être déchirante mais la bonne nouvelle c’est que lui et son copain ont réussi à faire en sorte que cela fonctionne. 

jack hawitt interview

Comment décrirais-tu ta musique et ses intentions ? 

Je pense que ce que j’aime c’est raconter des histoires, qu’elles soient personnelles et m’appartiennent ou qu’elles viennent de gens autour de moi. J’aime retranscrire avec des mots et en musique ce que les gens peuvent ressentir quand ils sont dans une relation ou comment ils se sentent dans leur vie en général. Avec l’envie que ces gens finissent par se dire en écoutant mes chansons « Oh, c’est ça que je ressens ». 

Dans le clip de « Run Away », tu te mets en scène dans la peau d’un garçon en couple avec un autre garçon. Tu es un artiste ouvertement gay. Pour toi c’est quelque chose qui est important ou pas spécialement ? 

Pour moi c’est quelque chose d’important. Je n’utilise pas de pronoms genrés dans mes chansons donc en les écoutant on ne décèle pas forcément si je chante à propos d’un garçon ou d’une fille alors j’avais envie de montrer avec ce clip une relation gay. Pour moi c’était l’occasion de me montrer comme ça, comme je suis. Sans revendication, juste comme quelque chose de normal, de banal, et qui n’implique aucun débat.

Un artiste LGBT à nous recommander ? 

Un ami à moi, Aidan Martin, qui est lui aussi ouvertement gay. Ses chansons touchent en plein coeur. Son dernier morceau, « Easy », est je trouve sublime ! Son écriture est à la fois très honnête et pure et je l’admire beaucoup pour ça. 

D’autres actualités ou projets à nous signaler ? 

Je vais sortir un nouveau morceau le 19 novembre et je suis super impatient que vous puissiez le découvrir. Je l’ai fait avec le JD Jess Bays. C’est une vibe différente de celle de mon EP « The Sound of Us » mais j’adore la thématique. Elle parle du fait de tromper quelqu’un. C’est un sujet certes clivant mais je pense qu’on est beaucoup à avoir été confronté à cette situation… n’est-ce pas ? haha. Le titre s’appelle « Cold Love » et cela parle du fait de ne pas donner à son partenaire l’amour qu’il mérite et de se sentir mal à cause de ça. Je vous dévoile un bout des paroles : « I know that I’m making all of my mistakes in Cold Love, I feel bad that all I’m giving you is cold love ». 

SUIVRE JACK HAWITT SUR INSTAGRAM 

——

INTERVIEW – ENGLISH VERSION 

jack hawitt interview

The name of the EP is “The sound of us”. How did it came up ? It seems to have an echo with the lyrics of “Run Away”… 

Yes the opening lyric of Run Away is “I’ve been fumbling around and following the sound of us, but I don’t think we want to be found” I love this lyric it really sums up a situation where two people think they’re trying to make their relationship work but deep down they’re self sabotaging and have subconsciously already given up. Also “The sound of us” is quite a fitting title for this collection of songs as all of the songs on the EP are about love stories.

After listening to the EP, there’s no doubt anymore :  you are a true romantic ! Why is it important for you to write about love ? 

Haha this is true. I’m so intrigued by love and the depths and different levels it has. It’s so complex and in my opinion I don’t think there are any rules to follow. We’re told by society how love should look but in reality you need to find what works for you. I think Relationships should look different depending on the people and I find particularly in gay relationships this is perhaps explored more.


Concerning “Run Away”, would you say it is a heartbroken or optimistic song ? Both ?  It sounds like an end but we also can see hope in it…

It’s definitely a heartache song. I’ve felt this before when at the time the relationship wasn’t working out but when it ends you suddenly realize you wish it had but by then it’s too late. It’s a kind ‘the one that got away’ song. That’s the whole concept of Run Away.

Concerning “Better days », there is something very sensitive, something broken but also a will to not give up on the person you love. Is that something important for you to write about : the up and downs of love, to talk about how our vulnerability can be sometimes difficult to mix with a relationship ? 

Yes, definitely. Better Days is actually quite a personal and selfish point of view of a relationship and explores how mental health can affect a relationship. The idea of Better Days is that in reality you’re having a hard time and are feeling low. It’s nothing to do with your partner and you feel bad that you’re being like this with them. I wish I could give you Better Days. I wanted to explore the idea of when we’re sleeping we can escape reality and be anything and anyone we want. Our dreams are our escape and the character in this song wants to sleep all the time because that’s when they can be happy. It’s almost an apology to the person they’re in a relationship with.

“Better days” video started with a poem. Are you a poetry fan ?

I love poetry, I’ve always loved writing in any form and one day I was on the tube in London and I wrote the poem, it just poured out and I literally just wrote down what I was thinking in one go. I started my music video for Dark Hotel with a poem about mental health and that’s what gave me the idea to do it again. I also wanted to explain a bit more about what the song was about. I actually had a voice over actor record the poem but it didn’t feel right so I recorded it myself and it suddenly just clicked.


Can you introduce to us “Borrowed time” which is the new exclusive track we discover by listening your EP ? 

A friend of mine lived in LA and came back to London to visit just before the pandemic hit and he got stuck in London. He was always going back to LA but during his time in london he met a guy. I asked him one night how does this feel? Do you feel like you’re on borrowed time and there’s a time limit on your relationship because you’re going back to LA and that’s what gave me the idea for Borrowed Time. It’s quite a heartbreaking situation to be but luckily it worked out for them!

How would you describe your music ans its intentions ? 

I think I like to tell stories, wether they’re personal stories or mine or of the people around me. I like to put into words how people feel in a relationship or life in general in a way that makes people think “oh, I feel that!”
With the “Run Away” videoclip you showed a gay couple. You are an openly gay artist. Would you say it is important in your musical project or not especially ? 

I do think it’s important, i don’t really use gender pronouns in my songs so you wouldn’t necessarily know I’m singing about a guy and that’s why I wanted to show a gay relationship in the video for run away. I don’t want to throw it in your face but I want to make it normal and not even a conversation.

Is there a LGBT artist you adore ? 

A friend of mine Aidan Martin is another openly gay artist and his songs hit you right in the heart. His new song Easy is stunning ! His way with words is honest and raw which I really admire!

What’s coming next for you ?

My next single comes out on Friday 19th November with DJ ‘Jess Bays’ which I’m really excited about! It’s a different vibe to The Sound of Us but I love the meaning behind the song. It’s maybe a bit of a controversial topic and about cheating on someone but let’s face it we’ve all been there…haven’t we? Haha. It’s Called ‘Cold Love’ and it’s about not giving your partner the love they deserve and feeling bad about it! “I know that I’m making all of my mistakes in Cold Love, I feel bad that all I’m giving you is cold love”

Le seul et l'unique rédacteur de Pop and Films ;)