CINEMA

JUSQU’À TOI de Jennifer Devoldere : prémisces d’une rencontre idéale

By  | 

Chloé (Mélanie Laurent) est une journaliste française qui s’ennuie et qui semble se complaire dans une certaine solitude. Elle préfère les gens dans les films ou les romans que ceux qu’elle croise dans la réalité. Jack (Justin Bartha), américain,  dessine et anime des personnages décalés mais mène lui aussi une vie assez solitaire. Alors qu’il gagne un voyage pour deux à Paris, sa petite amie le quitte. Il se retrouve donc seul dans la capitale de l’amour et son séjour va vite s’avérer être un enfer : sa valise est portée disparue à l’aéroport, son hôtel est tenu par des gens peu avenants…Suite à un voyage, Chloé à elle aussi perdu sa valise. Et par un étrange concours de circonstances, la valise de Jack va arriver chez elle. Curieuse, la jeune fille en manque de romance va l’ouvrir. Et se mettre à fantasmer. Qui se cache donc derrière ces T-shirts mignons, cette odeur ? Alors que Chloé trouve dans la valise son livre préféré en anglais, elle est persuadée que le détenteur de l’objet est son âme sœur… Jack et Chloé vont-ils se rencontrer ? Sont-ils vraiment faits l’un pour l’autre ?

jusqu'à toi film

Premier long-métrage de Jennifer DevoldereJusqu’à toi n’est certainement pas une comédie romantique française comme les autres. Puisant ses références dans les modèles américains et anglais, mêlant scènes se situant à Paris ou aux Etats-Unis, affichant un casting « mixte ».  On passe ici de l’anglais au français de façon très fluide pour se plonger dans ce qui constitue avant tout le portrait de deux solitudes. Il ne faut donc pas s’attendre à une œuvre colorée, pétillante, aseptisée. La réalisatrice préfère nous plonger dans l’intimité de ses deux personnages principaux, nous faire partager leurs peines de cœur, leurs peurs, leurs malchances. On a la sensation d’être avec eux sous la couette, un peu triste, à attendre des jours meilleurs.

Jusqu’à toi n’est pas pour autant un film mélancolique, au contraire. Il se permet simplement de prendre son temps, de poser ses personnages et de les mettre à nu. L’humour n’est pas oublié, souvent pince-sans-rire, décalé. On finit très vite par s’attacher à Jack et Chloé, à espérer qu’ils se rencontrent. On les aime, on les comprend. Ils n’ont rien d’extravagant, ils ont ce charme des gens ordinaires qui n’attendent qu’un peu de fantaisie et qui rêvent en secret de connaître la passion. La réalisation, élégante et jamais artificielle, nous place au plus près de leurs visages et de leurs attentes.

jusqu'à toi film

Peut-on vraiment connaître quelqu’un en fouillant dans ses affaires ? De l’amour fantasmé à la rencontre réelle n’y a-t-il pas un terrible fossé ? Chloé et Jack sont comme deux enfants qui ont besoin de rêver, qui dans l’attente de leur rencontre s’échappent d’un monde auquel ils ont du mal à s’intégrer. Ils se livrent finalement à une sorte de préliminaires parfaits, orchestrent une rencontre idéalement romantique. Si le film nous donne la certitude qu’ils sont tous les deux diablement attachants, qu’ils méritent l’amour, une vie heureuse, nous ne saurons pas vraiment comment évoluera leur relation. Un peu comme dans la vraie vie au final, on ne peut jamais prévoir.

Doté d’un charme fou, porté par un duo d’acteurs irrésistibles (et aussi des seconds rôles impeccables), aussi divertissant, amusant que touchant : Jusqu’à toi est un film ravissant qui fait fondre les cœurs.

Film sorti en 2009 et disponible en DVD et VOD

Le seul et l'unique rédacteur de Pop and Films ;)