FICTIONS LGBT

JUST FRIENDS (Gewoon Vrienden) de Annemarie van de Mond : plus forts à deux

By  | 

Une douce romance en provenance des Pays-Bas : c’est le programme de Just Friends de la réalisatrice Annemarie van de Mond qui s’appuie sur deux comédiens pleins de charme dont le très joli Majd Mardo.

Joris (Josha Stradowski) sort de l’adolescence et vit encore avec sa mère. Rebelle, il semble constamment en colère. C’est qu’il vit très mal la mort de son père qu’il aimait beaucoup. Suite à ce décès, sa famille a hérité de beaucoup d’argent mais cela ne suffit pas, loin de là, à faire leur bonheur. Le quotidien de ce garçon à vif bascule quand il fait la rencontre de Yad (Majd Mardo), un beau mec d’origine syrienne qui a plus ou moins son âge et est prof de surf. Yad essaie de se reconstruire une vie après avoir passé du temps à l’étranger loin de ses parents avec qui les tensions émanent toujours facilement. Outre ses cours de surf, il endosse le rôle d’assistant de vie pour des personnes âgées. Et il s’occupe notamment de la grand-mère de Joris…

Au fil des jours, Joris et Yad se rapprochent et se désirent. Mais alors qu’une relation pleine de passion et d’enthousiasme voit le jour entre eux, Yad est abattu quand sa mère lui confie qu’elle pense que Joris n’est pas fait pour lui. Rongé par le doute, Yad se dit que les différences entre lui et Joris vouent leur relation à l’échec. Il lui propose d’être « juste amis »…

just friends annemarie van de mond just friends annemarie van de mond

Just Friends n’est clairement pas le film à thématique gay de l’année, ne proposant absolument rien de nouveau cinématographiquement parlant. La mise en scène est télévisuelle à souhait et on n’est pas surpris d’apprendre qu’il s’agit en fait d’un téléfilm. Le scénario n’est pas non plus particulièrement original. Mais la réalisatrice Annemarie van de Mond ne cherche à l’évidence pas à récolter une Palme d’or : son ambition est de délivrer une romance pleine de tendresse sur deux garçons contraires qui ne se sentent enfin plus seuls au monde quand ils sont ensemble. Et de ce point de vue-là, Just Friends est une réussite. Le couple formé par les acteurs Josha Stradowski et Majd Mardo est vraiment mignon, l’alchimie prend et on a bel et bien envie qu’ils soient plus que des amis. Ici on a particulièrement craqué par Majd Mardo qui déborde de charme et illumine chacune de ses scènes. Quelle bouille d’amour !

just friends annemarie van de mond

C’est un long-métrage en forme de feel good movie, sans prétention, qui aborde avec une relative finesse la reconstruction de deux bad boys au coeur tendre. Joris va peu à peu accepter la disparition de son père et s’ouvrir tandis que Yad va entamer une quête d’émancipation et réussir à affirmer ses envies notamment auprès d’une mère pas facile facile. Le personnage secondaire de la grand-mère de Joris est à l’image du projet : plein de bienveillance, espiègle et infiniment romantique.

Film produit en 2018, disponible en DVD aux éditions Optimale et disponible sur la plateforme de Films LGBT Queerscreen

 

Le seul et l'unique rédacteur de Pop and Films ;)