FICTIONS LGBT

KRAMPACK de Cesc Gay : entraide amicale

By  | 

C’est les vacances d’été et Nico (Jordi Vilches) part retrouver son ami d’enfance Dani (Fernando Ramallo) pour passer du bon temps ensemble. Les deux garçons ont bien grandi et sont désormais des adolescents en pleine découverte de leurs désirs. Nico ne pense qu’à trouver des filles pour se dépuceler tandis que Dani semble un peu ailleurs. Le soir, les deux garçons font un Krampack. Entraide masculine pour évacuer la pression. Ils se caressent ensemble puis plus tard se caressent l’un l’autre… et les choses vont continuer à évoluer, Dani se prêtant volontaire pour faire une gâterie à son ami et même aller plus loin. Ils ne sont hélas pas sur la même longueur d’ondes : tandis que Dani  réalise qu’il désire Nico plus que tout , ce dernier ne prend leurs rapports que comme de la pure entraide. L’été finira-t-il par briser leur amitié ?

krampack film krampack film

Cesc Gay nous livre un film sur l’adolescence et la naissance des premiers désirs très tendre. Les deux jeunes acteurs sont criants de vérité et on retrouve volontiers son âme d’ado le temps de cette heure et demi qui passe vite. C’est bien connu : les teenagers sont obsédés par le sexe, les premières découvertes. Et souvent les potes hétéros se pignolent entre eux, font des expériences en toute innocence…sans toujours se douter que leur partenaire de jeu est gay ! Le réalisateur capte bien cette montée du désir chez le personnage de Dani. Et le fait que l’action se situe pendant l’été donne un côté tranche de vie,  une allure de film de passage. Plus rien ne sera comme avant lorsque Nico quittera la gare, même si lui et son acolyte prétendront que tout va bien.

Si Krampack est un film divertissant et auquel on s’attache facilement, on regrettera peut-être un scénario un peu dépourvu de surprises. A défaut d’originalité dans la mise en scène ou dans l’intrigue, c’est ici l’authenticité et la sensibilité qui priment. Au rayon des réserves,  notons aussi quelques artifices déployés (des inserts de bribes de conversations entre les amis, annonciateurs d’une situation à venir) qui fonctionnent moyennement. Cela n’a pas empêché ce long-métrage d’acquérir un petit statut de film culte, notamment auprès de ceux qui étaient des adolescents lors de sa sortie en salles et qui trouvaient là l’un des rares films sur ce type de sujet. Nul doute qu’il pourrait encore parler aux ados d’aujourd’hui, ce qui est raconté étant on ne peut plus universel. Et pour les spectateurs plus adultes, il y a là un petit parfum de nostalgie assez irrésistible avec le souvenir de ces moments d’éveil sexuel entre potes.

Film sorti en 2001. Disponible en DVD et VOD

Le seul et l'unique rédacteur de Pop and Films ;)