ALBUMS

L-Vis 1990, Neon dreams : clubbing sensible

By  | 

James Connolly alias L-Vis 1990 est un jeune garçon  sexy, méché et branché qui nous vient de Londres. Après avoir pas mal mixé dans les clubs et inondé la toile de titres prometteurs, il nous offre aujourd’hui l’album Neon Dreams. Un disque qui ne manquera pas de séduire les amateurs d’electro-pop ou de « clubbing sensible ».

Il suffit d’entendre l’imparable Forever You pour tomber instantanément sous le charme. Beat entêtant, aussi entrainant que décadent ; l’envie de danser comme s’il s’agissait d’une question de survie. On pense à un étonnant et réjouissant mélange entre l’electro obsédante de Lone et les plaisirs un brin RNB de SBTRKT. Morceaux qui flirtent avec l’obscurité (The beach ; Cruisin’) parenthèses pop colorées  (le génial Lost in love ; I feel it ; Tonight), sensuelles (Play it cool) ou perles dansantes (Shy Light) : L-Vis 1990 s’avère à l’aise dans tous les registres et insuffle à chaque fois passion et ferveur. Une musique ouverte, moderne, ornée de voix tour à tour sucrées et féminines ou soul et masculines; des influences pop, électro ou hip hop, qui nous entrainent souvent vers les sommets (One more day). Une jolie révélation qui a tout pour faire trembler les dance floors comme les salles de concert.

Le seul et l'unique rédacteur de Pop and Films ;)