CINEMA

LA RITOURNELLE de Marc Fitoussi : la petite fugue

By  | 

Un village en Normandie. Brigitte (Isabelle Huppert) et son mari Xavier (Jean-Pierre Darroussin) travaillent ensemble dans leur petite ferme. Un quotidien au grand air, une complicité évidente mais, aussi, une certaine routine…

Alors que le temps d’un week end la maison d’en face est investie par une bande de jeunes parisiens, Brigitte fait la connaissance d’un beau jeune homme, Stan (Pio Marmaï), qui ne se gêne pas pour lui faire la cour. Si elle n’ose pas totalement se lâcher, par fidélité pour son époux, cette rencontre touche quelque chose en elle, fait ressortir une certaine lassitude. L’éleveuse de bovins étouffe dans sa belle campagne et a besoin d’évasion.

Complexée par une plaque de psoriasis grandissante, elle prétexte un rendez-vous chez un dermatologue parisien pour s’octroyer deux jours seule dans la capitale. A peine arrivée, elle se lance à la recherche de Stan. Ce qui l’attend ne correspondra pas à ce qu’elle aurait pu imaginer mais lui permettra de se sentir revivre. A l’opposé, Xavier va être frappé par une certaine remise en question quand il va découvrir que sa femme lui a menti concernant son séjour. L’occasion pour le couple de remettre les choses en perspective…

la ritournelle film marc fitoussi

Il y a toujours quelque chose de très lumineux et d’amusant dans le cinéma décalé de Marc Fitoussi. La ritournelle ne déroge pas à la règle et marque les retrouvailles du réalisateur avec Isabelle Huppert quelques années après le réussi Copacabana. Si une fois de plus l’actrice excelle dans un registre plus léger et fantaisiste, ce nouveau long-métrage est autant un drame intime qu’une comédie. Les répliques délicieuses sont toujours là mais moins nombreuses, la drôlerie cache davantage de mélancolie. Ainsi, si une fois de plus le rythme ne faiblit jamais et que l’ensemble se savoure comme une sucrerie, un arrière goût plus amer finit par saisir les personnages et le spectateur.

La ritournelle, c’est avant tout l’histoire d’un couple et en particulier d’une épouse qui finit par se lasser d’entendre toujours le même refrain. Brigitte a besoin de changer de décor, de vivre autre chose. Une façon de retrouver un peu de jeunesse, de se retrouver tout court. Entre amusement, maladresses et cruauté, sa « fugue » parisienne sera l’occasion pour elle comme pour son mari de se poser des questions, de faire la part des choses. Subtilement, avec élégance, le film avance pour se révéler de plus en plus profond. Et on finit par avoir les larmes aux yeux alors que la fin approche, offrant un portrait de couple tendre, réaliste, optimiste. C’est exécuté avec une bonne humeur contagieuse et modestie. On en ressort avec le sourire aux lèvres.

Film sorti le 11 juin 2014 et disponible en VOD

Le seul et l'unique rédacteur de Pop and Films ;)