MULTIPOP

L’artiste Tom de Pekin à l’honneur dans une cool expo à Paris

By  | 

Son oeuvre est pop et sexy et les cinéphiles le connaissent déjà bien puisqu’il avait entre autres créés les affiches du film L’inconnu du Lac ou du festival de films LGBT parisien Chéries Chéris. Tom de Pekin est un artiste touche à tout, pluridisciplinaire comme on dit. Au fil des années, ses créations ont oscillé entre collages, oeuvres réalisées sur ordinateur, vidéos et courts-métrages, dessin, peinture. 

Ce que l’on retient en premier de l’oeuvre de Tom de Pekin c’est évidemment son atmosphère queer, de nombreuses figures masculines, souvent abstraites et cagoulées, qui évoluent dans des scénographies qui nous enveloppent, nous aspirent. Comme des vagues ou des spirales hypnotiques, une sorte d’ailleurs hédoniste, d’Eden où s’invite des jeux kinky.

Entre collages pop, coups de crayon et gouache, les sensations qui s’emparent de nous face à son travail sont souvent contradictoires, paradoxales, parfois apaisantes, euphorisantes ou troublantes car nous renvoyant à cette part de bestialité que l’on peut tous avoir. 

Tom de Pekin tient un compte Instagram très généreux où il partage régulièrement ses oeuvres mais évidemment rien ne vaut le plaisir de voir tout ça en vrai. Si vous êtes parisien, la galerie Arts Factory (située au 27 rue de Charonne, dans le 11ème arrondissement) lui consacre une belle exposition jusqu’au 27 mars 2021 en revenant sur ses 20 ans de créations. C’est peu dire qu’en ces temps où l’on est privé de musées cela fait un bien fou de se retrouver face à des tableaux, dans cet espace coloré et aéré. 

tom de pekin exposition paris
tom de pekin exposition paris

Personnellement, j’ai beaucoup aimé le contraste entre les oeuvres en noir et blanc qui font l’effet d’un irrésistible trou noir un peu vénéneux et magnétique et celles en couleur qui renvoient à quelque chose de presque enfantin, à un paradis teinté de fétichisme. C’est pop, accessible, ça suscite tout un tas de réactions et d’émotions. C’est vivant, tout simplement. Et évidemment outre l’aspect sexy il y a tout un sous-texte politique, irrévérencieux, un esprit provocateur qui bouscule joyeusement les codes. Hautement recommandé. 

Exposition Tom de Pekin, « Où vont les fleurs du temps qui passe ? », à la Galerie Arts Factory à Paris jusqu’au 27 mars 2021

Petite sélection d’oeuvres de Tom de Pekin publiées sur son compte Instagram pour vous donner un aperçu de son travail :

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

Une publication partagée par Tom de Pekin (@tomdepekin)

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

 

 

 

 

Une publication partagée par Tom de Pekin (@tomdepekin)

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

 

 

 

Une publication partagée par Tom de Pekin (@tomdepekin)

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

 

 

Une publication partagée par Tom de Pekin (@tomdepekin)

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

 

Une publication partagée par Tom de Pekin (@tomdepekin)

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

Une publication partagée par Tom de Pekin (@tomdepekin)

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Une publication partagée par Tom de Pekin (@tomdepekin)

A SUIVRE SUR INSTAGRAM

Le seul et l'unique rédacteur de Pop and Films ;)