FICTIONS LGBT

MATTHIAS & MAXIME de Xavier Dolan : ravages du refoulement

By  | 

Après l’américain « Ma vie avec John F Donovan » qui avait divisé ses fans, Xavier Dolan revient à un cinéma plus intimiste, en québécois et où il est devant et derrière la caméra avec « Matthias & Maxime ». Et c’est peut-être l’un de ses films les plus bouleversants.

Maxime (Xavier Dolan) est un garçon un peu timide qui n’a pas eu une vie toujours facile. Il doit s’occuper de sa mère qui déraille (Anne Dorval), a une tache rouge sur son visage, n’a pas franchement réussi ses études. Il travaille comme barman et envisage de quitter bientôt Montréal pour tenter sa chance en Australie.

Depuis l’enfance, Maxime est profondément lié à Matthias (Gabriel D’Almeida Freitas). Ils sont meilleurs amis. Quand Matthias est là, Maxime devient plus extraverti, se sent en sécurité. Les deux garçons vont passer un week end chez leur ami Rivette (Pier-Luc Funk). Toute leur bande de potes est réunie. Il y a aussi Erika (Camille Felton), soeur légèrement insupportable de Rivette qui se rêve en cinéaste. Cette dernière s’est faite plantée par ses amis pour le court-métrage qu’elle comptait finaliser durant le week end. Elle demande aux invités de son frère de participer. Maxime se porte volontaire et Matthias ,qui n’avait pas envie de prêter main forte mais qui a perdu un pari, se retrouve aussi dans la partie.

Il s’avère que la scène que les deux meilleurs amis doivent tourner est une scène de baiser. Matthias est très gêné quand il apprend la nouvelle. Après ce baiser de cinéma, sa relation avec Maxime va se détériorer. Matthias va en effet prendre ses distances avec lui, refusant d’admettre qu’il le désire…

matthias et maxime dolan

On retrouve ici tout ce qui nous a toujours plu dans le cinéma de Xavier Dolan : des personnages à fleur de peau, des  mères barrées et hautes en couleur, attachantes ou drôles même si parfois toxiques, des vignettes pop hors du temps, une photographie soignée et une mise en scène poétique. Si elle célèbre l’amitié et réserve quelques bonnes tranches de rigolade en nous faisant naviguer au coeur d’une sympathique bande de potes, cette nouvelle oeuvre est aussi et surtout le récit d’une amitié-amoureuse qui va devenir toxique.

Un tout petit baiser va venir empoisonner la relation de Maxime et Matthias et cela uniquement à cause de ce dernier. Matthias se mure complètement dans le silence, fuit celui qui est pourtant la personne qu’il aime le plus au monde. Il l’abandonne, ne cesse de le décevoir. Il n’y a rien de pire que tous ces silences froids, cette absence totale de communication qui devient chaque jour un peu plus cruelle et déchirante. Et le plus triste c’est qu’ici celui qui fait souffrir s’inflige lui-même une lourde peine. Gabriel D’Almeida Freitas livre ni plus ni moins une des plus belles performances d’acteur de l’année dans un rôle pas facile auquel il apporte énormément de nuances. On comprend l’ambivalence de son personnage, la dualité qui l’anime, ce manque de Maxime qu’il peut avoir et cette impossibilité pourtant à briser la glace. Il est beau, désirable, sensible et en même temps par instants monstrueux, impitoyable.

matthias et maxime dolan

Xavier Dolan filme ici avec une très grande sensibilité les ravages du refoulement. Et interroge au passage avec subtilité le poids des codes de la virilité, de la masculinité que certains garçons s’infligent eux-mêmes. Car au final Matthias est bien le seul à se faire toute une montagne de cette attirance qui l’envahit, d’un baiser on ne peut plus anecdotique. Incapable d’accepter son désir et ses sentiments, il devient presque paranoïaque, un monstre de peur qui ne cesse malgré lui de tourmenter et violenter psychologiquement son meilleur ami.

Il y en a beaucoup des jeunes gays qui ont vécu des amitiés-amoureuses destructrices comme celle-là. Xavier Dolan traite le sujet en profondeur et son film est bouleversant. Au-delà de l’amitié centrale qu’il dépeint avec force, ce nouveau long-métrage montre comment au sens large ce sont parfois les êtres qui vous sont les plus chers qui vous violentent le plus, même inconsciemment. Fort.

Film sorti le 16 octobre 2019

 

Le seul et l'unique rédacteur de Pop and Films ;)