CINEMA

MON BÉBÉ de Lisa Azuelos : l’amour d’une mère

By  | 

Plus de 10 ans après « LOL », Lisa Azuelos revient à une comédie dramatique tendre dépeignant une relation mère-fille avec Mon Bébé. Cette fois c’est le duo Sandrine Kiberlain – Thaïs Alessandrin qui est en haut de l’affiche. A voir avec sa maman ?

Paris. Héloïse (Sandrine Kiberlain) est mère de famille et divorcée. Elle a élevée seule pendant une partie de sa vie ses trois enfants tout en jonglant avec la gestion d’une brasserie. N’ayant pas réussi à refaire sa vie sentimentalement parlant, elle a mis tout son amour dans ses progénitures. Mais voilà que Jade (Thaïs Alessandrin), sa petite dernière, s’apprête à passer son Bac et à partir étudier au Canada. Héloïse appréhende ce moment où elle va se retrouver seule chez elle. Elle essaie de profiter au maximum de ses derniers instants avec sa fille avec laquelle elle a toujours eu une relation fusionnelle…

mon bébé lisa azuelos

Lisa Azuelos s’intéresse ici à un sujet pas si souvent traité au cinéma : la fin d’un certain quotidien entre une mère et ses enfants et le vide que cela peut représenter de se retrouver seule pour une maman qui a passé plus de 20 ans à vivre avec ceux qu’elle a mis au monde. Le film alterne derniers moments de vie rigolos et tendres entre Héloïse et Jade et des bribes de souvenirs pleins de nostalgie. Et en même temps nous découvrons les portraits croisés d’une maman cool qui a essayé tant que possible de retrouver une nouvelle histoire d’amour et d’une adolescente qui s’apprête à devenir une jeune femme.

Il y a un côté feel good movie très charmant et ce long-métrage doit beaucoup à Sandrine Kiberlain, lumineuse, attachante et drôle comme elle sait l’être. Elle est parfaite en maman sexy et moderne, cachant ses plaies en jouant à la bonne copine avec son adolescente de fille. Personnellement, j’ai eu plus de mal avec le personnage de Thaïs Alessandrin que je trouve un peu fade et attendu (mais peut-être est-ce dû au jeu de la jeune comédienne que je n’ai pas trouvé très convaincant). C’est le bémol de « Mon Bébé » : on se fiche un peu de la bluette ado pas très incarnée de Jade qui vit ses premières fois et on aurait préféré rester sur le personnage d’Héloïse, tellement universel et touchant.

mon bébé lisa azuelos

Les passages avec Sandrine Kiberlain méritent à eux seuls de voir le film et on aurait aimé plus de scènes où elle se confronte avec drôlerie à de jeunes amants (plaisir de revoir à l’écran le sublime Arnaud Valois mais aussi le toujours aussi drôle Kyan Khojandi). A noter dans un second rôle Victor Belmondo (petit-fils de Jean-Paul) qui est mimi comme tout.

Ca n’est pas du grand cinéma (et on s’en doutait avant même d’entrer en salles – Lisa Azuelos n’étant pas une grande réalisatrice) mais on passe un bon moment plein de tendresse, avec quelques répliques et situations bien senties et tordantes.

Sortie en salles le 13 mars 2019

 

Le seul et l'unique rédacteur de Pop and Films ;)