CINEMA

PARASITE de Bong Joon Ho : jeu de familles

By  | 

Palme d’Or du Festival de Cannes 2019, gros succès surprise au box office : Parasite est un des films événements de cette année. Et c’est tant mieux car Bong Joon Ho livre ici un thriller maîtrisé, fou et délicieusement vénéneux.

La famille Ki-taek vit dans une certaine misère. Le père et la mère sont au chômage, le fils et la fille n’ont pas d’argent pour poursuivre leurs études  et ne trouvent pas grand chose à faire. Ils se connectent sur le wi-fi des voisins, leur appartement est infesté de parasites… Quand le fils Ki-woo se voit proposer par un ami de le remplacer pour des cours d’anglais chez une famille riche, il voit se dessiner la possibilité de changer de vie.

Ki-woo réussit à se faire embaucher par la famille Park et met en place un plan très bien rodé pour faire sortir sa famille de la pauvreté. Mais cette famille lisse et leur grande maison réservent quelques secrets…

parasite film

Le film réussit la prouesse de proposer une mise en scène exigeante et très sophistiquée et de tenir le rythme. Pas le temps de s’ennuyer grâce à une intrigue bitchy et retorse qui fait monter la tension, joue sur la manipulation et le mystère. Parasite a tous les atouts d’un plaisir coupable, sait jouer avec les pulsions et propose en plus beaucoup de cinéma.

Aux jeux de pouvoir souterrain entre deux familles de milieux différents (l’une rongée par la pauvreté et prête à tout pour s’en sortir et l’autre aveuglée par sa bulle de confort) s’ajoute le portrait impitoyable d’une société où les inégalités rendent fou. Petit à petit, la noirceur gagne du terrain jusqu’à un dernier tiers franchement allumé qui ne manque pas de secouer. Toutes les cases d’un grand film de cinéma sont cochées.

Film sorti le 5 juin 2019

 

Le seul et l'unique rédacteur de Pop and Films ;)