EP

Petit Fantôme, Yallah : la jolie fuite

By  | 

La semaine dernière, au bar le Pop In à Paris. Au sous-sol ça se bouscule sérieusement pour écouter Pierre Loustaunau et sa bande alias petit fantôme. Un projet qui nous vient de Bordeaux et qui aurait de quoi en effrayer plus d’un avec des paroles en français à la candeur assumée. Pourtant, en quelques morceaux, petit fantôme réussit à conquérir toute l’assemblée et donne envie de se pencher sérieusement sur son EP Yallah qui est notamment disponible via Bandcamp (où vous pourrez aussi simplement l’écouter).

petit fantôme, c’est l’éternel appel des vacances, de l’amour. Le goût de la fuite, des rimes parfois surprenantes et surtout l’art d’une pop bricolée qui ne manquera pas de donner le sourire aux lèvres de toutes les personnes sensibles et un tantinet décalées. Tourner le dos à la ville, savourer une vie rythmée par les vagues et l’insouciance…  Comment résister à un garçon qui vous lance si joliment : « Prenons-nous les mains et donnons-nous la vie » ? Truffé de pépites pop colorées qui donnent instantanément envie de danser et chanter en toute légèreté (mentions spéciales à Yallah , Partons tout droit et l’ultra choupinet Tahiti), voici un des EP surprises de la rentrée 2011, définitivement à croquer.

Le seul et l'unique rédacteur de Pop and Films ;)