CHEESE !

MON JOLI PRINCE : photoshoot exclusif de Ryan Stanford avec Scott Frenzel

By  | 

Ryan Stanford est un photographe américain qu’on adore ici. Non seulement il propose de jolis portraits inspirés de garçons mais surtout il est l’un des rares artistes d’Instagram qui mettent en avant une réelle diversité des corps. Chez lui, le charme prime et les modèles avec qui il collabore ont tous ce je ne sais quoi en plus qui nous fait craquer et qui n’a rien à voir avec les abdos !

C’est avec une grande joie et fierté que je vous présente une séance photo que Ryan Stanford a réalisé spécialement pour PopAndFilms avec un modèle dont j’avoue être tombé amoureux : Scott Frenzel. Une gueule à croquer, de jolis poils, un charme débordant. A travers cette série exclusive, Scott devient notre joli prince au coeur de projections et de couleurs pop. On parcourt cette séance photo en faisant connaissance avec lui à travers une petite interview.

Soutenez-les en suivant leur travail sur Instagram : Ryan Stanford // Scott Frenzel

Hello Scott, peux-tu te présenter aux lecteurs de Popandfilms ?

Salut ! Je suis Scott Frenzel, j’ai 25 ans et je suis modèle, acteur et créateur de contenus sur les réseaux sociaux. J’ai grandi dans l’Ohio puis je suis parti m’installer à Los Angeles à l’âge de 22 ans. J’ai fait mon coming out à 16 ans. C’est l’âge où j’ai fait le choix de m’accepter tel que j’étais : plus envie de décroiser mes jambes quand mon père débarquait dans le salon pour prendre une posture plus virile ou de me forcer à prendre une voix plus grave au téléphone ! Quand j’ai dit à ma mère que j’étais gay, j’étais en larmes mais elle m’a tout de suite rassuré en me disant qu’elle m’aimait inconditionnellement et m’a fait un câlin.

J’avoue avoir déménagé à Los Angeles pour être dans une grande ville où je pourrai vivre de façon totalement libre mon homosexualité. Débarquer dans cette ville demande un certain courage quand on a grandi dans une petite bourgade comme moi mais je n’ai pas regretté une seconde de m’y être installé. On y croise tout un tas d’artistes  : des photographes, des musiciens, des acteurs… J’adore cet endroit pour ça mais aussi parce que je peux prendre la main de mon petit copain dans la rue si j’en ai envie sans avoir à être nerveux. C’est une chance qui n’est pas donnée à tous et que je chéris.

ryan stanford scott frenzel ryan stanford scott frenzel

De tous les modèles avec qui collabore Ryan Stanford, on tenait à ce que ce soit toi qui soit au coeur de cette séance photo car je trouve que tu as une vraie beauté qui n’est pas stéréotypée.

Oh merci ! Pour tout vous dire, il y a encore quelques années je rasais les poils de mon torse ! Et puis , alors que j’ai commencé à publier pas mal de photos de moi sur Instagram, les gens m’ont encouragé à arrêter de me raser et d’être fier de mes poils. En restant au naturel et en partageant des photos de moi comme ça, ça m’a donné une confiance en moi que je n’imaginais pas. On a tous des choses qui peuvent nous faire complexer ou douter que ce soit par rapport à notre corps ou notre personnalité. La vérité, c’est que ce qui fait qu’on se sent différent c’est justement ce qui fait ce que nous sommes, notre force : c’est ce qui nous rend unique ! On devrait tous apprendre à plus nous aimer et à affirmer la personne que l’on est vraiment à l’intérieur comme à l’extérieur.

Certains pourront peut-être penser que je m’emballe un peu car au final je parle de mes poils mais pour moi ces poils c’est devenu cette petite chose différente par rapport aux autres garçons , ma marque de fabrique, quelque chose de symbolique alors que je poste du contenu sur Instagram ou Tik Tok. J’ai vraiment envie de dire aux gens : ne laissez personne vous dicter comment vous devez être. Ne croyez pas ceux qui vous disent que vous êtes trop gentil, que vous êtes trop geek, trop timide, que vous avez trop de ventre, trop de poils ou je ne sais quoi. Quand on fait le choix de s’aimer soi-même, des choses magiques peuvent arriver.

ryan stanford scott frenzel ryan stanford scott frenzel ryan stanford scott frenzel

Toi qui est américain, que t’inspire la France ?

J’ai étudié le français au lycée et je suis allé à Paris deux fois et j’ai adoré ! Comme beaucoup, quand on me parle de la France je pense à la mode et à un certain idéal romantique. Je trouve que les français sont moins dans l’obsession de la productivité et du résultat que les américains, ils sont plus dans la réflexion, dans la beauté du processus. Je dois aussi vous dire que je suis un grand fan de Michel Foucault. J’ai eu une éducation très catholique et quand j’ai étudié ses écrits à l’Université ça m’a ouvert les yeux sur beaucoup de choses concernant ce qu’on m’avait appris et concernant ma sexualité.

Ces cinq dernières années, ma sexualité a été très importante pour moi : elle a parfois été un refuge, parfois une façon de me connecter intensément à l’autre ou de me reconnecter à moi-même. Je pense que je peux remercier Michel Foucault pour ça… et un peu les applis aussi hehe.

ryan stanford scott frenzel ryan stanford scott frenzel ryan stanford scott frenzel ryan stanford scott frenzel

Peux-tu nous parler de ta collaboration avec Ryan Stanford ? Tu es l’un de ses modèles récurrents et vous semblez avoir une belle relation de travail.

Ryan m’a contacté il y a un an et demi sur Instagram et je suis tellement content qu’il l’ai fait ! Nous avons réalisé ensemble des séries photos que je trouve très belles et intéressantes. Ce qui me plait chez lui, c’est qu’il est très créatif : il a toujours des idées pour ses shootings mais c’est quelqu’un avec qui il est aussi et surtout très facile d’échanger, de communiquer. Il est toujours ouvert aux suggestions de ses modèles, rien n’est jamais figé. Je trouve que sa vision de la masculinité et de l’intimité change de ce que l’on voit habituellement et je ne me lasse pas de collaborer avec lui.

ryan stanford scott frenzel ryan stanford scott frenzel ryan stanford scott frenzel ryan stanford scott frenzel ryan stanford scott frenzel ryan stanford scott frenzel

SUIVRE RYAN STANFORD SUR INSTAGRAM

SUIVRE SCOTT FRENZEL SUR INSTAGRAM

Le seul et l'unique rédacteur de Pop and Films ;)