CHEESE !

Romain Berger : le kitsch oui, le puritanisme non !

By  | 

Ce n’est pas une surprise quand on apprend que parmi les influences du photographe français Romain Berger on retrouve James Bidgood (auteur du cultissime « Pink Narcissus ») ou Pierre & Gilles. Le kitsch, ce rennais l’embrasse volontiers et s’en sert pour plonger dans univers violacé, onirique et charnel ses modèles.

« La religion, le corps, la sexualité et le vice sont des thèmes récurrents dans mon travail. J’aime jouer avec les codes de la beauté, en plaçant régulièrement mes personnages dans des situations anti-conformistes et destabilisantes » explique-t-il sur son site officiel. En effet, à travers ses premiers clichés partagés sur Instagram, Romain Berger délivre un curieux mélange de douceur, de désir et de ténèbres dissimulés.

« C’est en mélangeant superficialité et réalité que s’est construit mon univers qui me permet également de formuler, artistiquement, des critiques de la société française que je trouve parfois trop puritaine ». Pas sûr qu’Instagram, de plus en plus enclin à la censure quand il s’agit de sensualité crypto-gay n’épargne tous ses clichés mais Romain Berger n’a pas dit son dernier mot et on dit Amen !

romain berger photographie romain berger photographie romain berger photographie romain berger photographie romain berger photographie romain berger photographie romain berger photographie romain berger photographie romain berger photographie

Le seul et l'unique rédacteur de Pop and Films ;)