COURTS

ROOMIES de Noel Alejandro : colocation et désir

By  | 

Quand on fait une coloc gay peut parfois surgir une attirance inattendue. Surtout quand les deux colocataires sont Josh Milk et Johan J. Avec Roomies, Noel Alejandro joue de la promiscuité, de ces petits moments où l’on se balade torse poil dans l’appartement et qui peuvent finir par faire dégénérer les choses.

roomies noel alejandro roomies noel alejandro

C’est peut-être le court le plus direct de l’auteur, qui était sans doute encore en train de chercher son style, d’apprivoiser encore plus la caméra pour capter l’essence de l’intimité entre garçons. Pas vraiment d’histoire donc mais une façon comme toujours ultra sensuelle de matérialiser le désir et le plaisir.

Érotisme brûlant, alchimie totale et palpable entre les deux acteurs, travail sur le son enivrant (pendant que les colocs se grimpent dessus on entend dehors le bruit des rues et d’une manifestation) : une vignette x obsédante.

Film produit en 2015 et disponible sur noelalejandrofilms.com

Le seul et l'unique rédacteur de Pop and Films ;)