ALBUMS

Sônge secoue la France avec « Flavourite Câlâ »

By  | 

Dès son single « Now » sorti en 2017, la française Sônge a à la fois séduit et intrigué. C’est que ce n’est pas tous les jours qu’on entend du vrai bon r’n’b produit en France. Son premier EP éponyme, porté par d’excellentes pistes comme « Colorblind » ou « I come from pain », a confirmé tous les bons espoirs placés en elle.

En 2018, Sônge a pris le temps de composer de nouveaux singles et s’est autorisé à surprendre un public grandissant. A la fois plus urbaine et colorée avec « Roses » puis très pop avec l’euphorisant « Magic Hairdo ». Des directions différentes mais toujours un sens inné des mélodies et des refrains. Quelque chose de limpide qui apparaît familier à la première écoute tout en étant pourtant réellement original. Ne suivant pas la mode actuelle de la pop française très sentimentale (et donc pas forcément la facilité), cette jeune artiste a réussi, par ses titres et ses concerts, à s’imposer et elle sort aujourd’hui fièrement son premier album, « Flavourite Câlâ ».

On retrouve quelques-uns de ses derniers singles, le francophone et génialement sinueux « Le crépuscule des dieux » compris, et une petite salve de nouvelles pépites.  C’est complètement frais, ça donne envie de danser tout en étant empreint de sensibilité et on peut le dire et le redire : Sônge n’a pas grand chose à envier aux reines américaines.

Elle y va, elle fonce, et badass comme tout elle nous fait bouger notre booty avec les super catchy « Colorado » et « Carol of the bells ». Plusieurs couleurs et cultures s’entrechoquent à l’instar de la langue qui alterne anglais et français. Qu’elle soit en mode hip hop (« One Thing » avec KillASon en featuring) ou en conteuse sensible et pleine d’esprit (« Soukounian » feat. Ash Kidd, Thanatonautes), Sônge semble envisager la musique comme un long voyage plein de surprises. Elle donne l’impression de se remettre en jeu à chaque piste et jusqu’à l’onirique et court final qui donne son titre à l’ensemble, elle reste droite, forte et nous emballe. Respect.

Le seul et l'unique rédacteur de Pop and Films ;)