ALBUMS

Still Corners, Creatures of an hour : nos passions délavées

By  | 

Après un joli buzz sur Internet en 2010 avec deux EP de toute beauté, les anglais de Still Corners ont sorti il y a peu leur tout premier album, Creatures of an hour. Et dès le premier morceau, Cuckoo, on se laisse emporter dans un univers sexy et mélancolique, feutré, romantique, suspendu et un brin destructeur sans doute aussi.

Ce son-là évoque bien des choses. Pop des 60’s, chillwave, un zeste de psychédélisme…Tout n’est en tout cas que beauté et volupté, torrent de larmes et de passion tourmentées. Un Endless Summer magnifique et déchirant, I wrote in blood qui nous égare au coeur de subtiles nappes, Velveteen et son charme vénéneux…La chair est belle, la chair est triste ; la voix est lointaine, pour ne pas dire distante, et en même temps si caressante (Demons) ; les mélodies incrustent dans notre tête des images ultra colorées qui finissent presque fatalement toujours par devenir délavées.

Un joli voyage, cinématographique et sensuel, qui pourra rappeler à certains les grandes heures d’Hooverphonic. Grand début.

Clip de Cuckoo

 

Le seul et l'unique rédacteur de Pop and Films ;)