CINEMA

UNE AFFAIRE DE FAMILLE de Kore-eda Hirokazu : une émouvante palme d’or

By  | 

Le cinéaste japonais Kore-eda Hirokazu avait déjà émergé en France avec son remarqué long-métrage « Nobody knows ». Il aura fallu attendre 15 années pour qu’il connaisse la consécration chez nous, poussé par une Palme d’Or. Une affaire de famille cartonne en salles et c’est un joli drame familial à découvrir.

Nous suivons Osamu (Lily Franky) et son fils Shota (Kairi Jyo). Le père fait du vol à l’étalage avec son fiston, une drôle de pratique qui en dit long sur la misère sociale qui les frappe. Ils vivent avec la femme d’Osamu et une sorte de nièce chez leur grand-mère (Kiki Kirin). Un soir, la petite famille décide de recueillir Juri (Miyu Saski), une fillette maltraitée par ses parents.

Les semaines qui suivent, malgré les tourments du quotidien et des problèmes d’argent, la famille reste unit et vit des moments simples de bonheur et de tendresse. Mais tout bascule quand un vol effectué par le jeune Shota dérape. Les secrets de famille éclatent au grand jour.

une affaire de famille film

une affaire de famille film

C’est une variation singulière sur la famille. On découvre progressivement qui est qui et les surprises ne manquent pas. Car cette famille ne l’est pas tout à fait. Kore-eda Hirokazu montre la puissance des liens qui dépassent ceux du sang et dresse des portraits nuancés de gens « mauvais » aux yeux de la loi mais qui ont en eux un amour indiscutable et souvent poignant. A plusieurs reprises, l’oeuvre bouleverse car elle évoque des choses intemporelles et universelles sur les liens humains, sur l’amour d’adultes / parents pour des enfants et vice-versa. Et en arrière-plan la misère qui foudroie et broie les coeurs.

Ce nouveau film a deux défauts : il est lent (mais les fans de Kore-eda Hirokazu ont l’habitude et sa lenteur a toujours quelque chose d’hynotique et de tendre) et il est un poil mécanique dans les thématiques abordées (quand on connait le cinéma du réalisateur on retrouve beaucoup de choses déjà vues auparavant et le sentiment de redite est un peu là). Des défauts mineurs tant l’ensemble séduit par sa mise en scène délicate, ses repas qu’on a l’impression de vivre, ces sentiments forts qui nous donne juste envie de dire à nos proches qu’on les aime.

Film sorti le 12 décembre 2018

 

Le seul et l'unique rédacteur de Pop and Films ;)