EP

Victor Solf brille encore et toujours avec « Aftermath »

By  | 

C’est peu dire qu’ici on a aimé fort fort les projets musicaux The Popopopops et Her auxquels appartenait Victor Solf. Le très talentueux garçon vole désormais en solo après l’expérience bouleversante de Her.

Sa nouvelle aventure commence ici et maintenant en 2020 avec son premier EP très réussi Aftermath. Les fans de Her ne seront pas perdus et cela se ressent dès le morceau d’ouverture, Hero, où on retrouve la voix singulière et irrésistible de l’artiste ainsi que des guitares rutilantes qui débarquent par surprise pour faire chavirer nos corps.

Victor Solf a toujours été attiré par l’idée de faire une musique à la croisée des genres. Si The Popopopops comme son titre l’indiquait était clairement plus marquée pop, Her était l’occasion de faire fusionner pop, rock, soul et un zeste de jazz. Le morceau Stone House témoigne de cette soif toujours vivace de l’hybride avec ce côté jazzy, ses petits coeurs gospel et le choix d’arrangements volontairement intemporels.

Traffic Lights, qui est présent en version chantée et instrumentale sur l’EP, apporte une touche plus classique le temps d’une ballade sensible. Mais on vibre surtout très fort pour le single The salt of the earth qui est parfaitement à la croisée de la musique du passé et de l’avenir qui sera ,on n’en doute pas, radieux pour ce chanteur d’exception qui ne sait donner naissance qu’à des pistes merveilleuses.

Le seul et l'unique rédacteur de Pop and Films ;)