FICTIONS LGBT

WESTLER de Wieland Speck : un mur entre nous

By  | 

Recevant la visite d’un ami, Felix (Sigurd Rachman) accepte de l’emmener à Berlin Est. Un détail qui n’est pas anecdotique puisque nous nous trouvons dans l’Allemagne du début des années 1980, alors que le mur de Berlin sépare l’Est de l’Ouest. Et voilà que Felix craque pour un jeune homme dans la rue. Un joli blond, un peu paumé. Il s’appelle Thomas (Rainer Strecker). Felix reviendra le voir et ils entameront un début de relation. Mais très vite les barrières entre les deux « territoires » apparaissent comme un problème majeur. La paranoïa demeure et les deux jeunes hommes ne peuvent se voir comme ils aimeraient. L’homosexualité étant également loin d’être acceptée, autant dire que la route sera semée d’embuche…

westler wieland speck

Sorti en 1985, Westler est une œuvre bien de son temps. En témoigne sa bande-originale très eighties qui a pris un petit coup de vieux et qui rend parfois l’ensemble un tantinet kitsch.  Wieland Speck lui accorde beaucoup de place, rendant muets la plupart des conversations entre ses deux jeunes héros amoureux. Une histoire d’amour à laquelle on ne croit pas toujours totalement. C’est très mécanique, un peu cliché et finalement à part le sexe et quelques confessions nocturnes on ne vit pas vraiment cet amour naissant aux côtes des protagonistes. En résulte des longueurs, la sensation que le divertissement peine à fonctionner.

Ce qui sauve Westler et ce qui lui a valu de devenir culte pour une génération, c’est sans aucun doute son sujet. Témoignage de l’Allemagne des 80’s, de ses frontières de plus en plus infranchissables et des destins qu’elle brise. Le sort réservé à Felix et Thomas sera bien triste. L’identité est le thème majeur qui traverse ce long-métrage un peu trop pudique. Etrangers dans leur propre pays, condamnés à fuir perpétuellement, malheureux des deux côtés, incapables d’affirmer leur sexualité, leur amour : les personnages vivent un quotidien difficile.

Sans être inintéressant, Westler manque un peu de souffle et semble se reposer un peu trop sur son sujet encore brulant à l’époque. Saluons le geste, romantique et politique, risqué au moment de la sortie.

Film sorti en 1985 / Disponible en DVD 

Le seul et l'unique rédacteur de Pop and Films ;)