ALBUMS

Astrobal « L’infini, l’univers et les mondes »

By  | 

Il y a des disques comme ça qui font juste du bien. « L’infini, l’univers et les mondes » d’Astrobal va bientôt fêter l’anniversaire de sa sortie et c’est une petite merveille qu’il est vivement conseillé de découvrir.

Astrobal, c’est Emmanuel Mario. Je l’avais découvert alors qu’il accompagnait Holden (mon groupe français préféré à tout jamais) le temps d’une superbe résidence à la Loge à Paris. Musicien, compositeur, il signe avec cet album une épopée cosmique qui donne de la première à la dernière piste des papillons dans le coeur. Il n’est pas possible de se sentir mal ou déprimé après l’écoute de ces morceaux qui respirent la douceur, la magie, les couleurs… La tendresse est maximale, la poésie partout.

Cela m’a fait penser à un mélange inattendu entre les morceaux les plus aventureux de Bibio et l’efficacité pop de Montag. Romantique, délicatement psychédélique dans certaines envolées, cette pop n’en finit plus de briller. « L’infini, l’univers et les mondes » est un album comme une belle aventure, qui se savoure comme une histoire dont on ressort léger, vivant, avec une folle soif d’aimer et de regarder vers le ciel.

 

Le seul et l'unique rédacteur de Pop and Films ;)