EP

Julien Granel se pose en nouvelle sensation pop avec l’EP « Bagarre Bagarre »

By  | 

Il y a des artistes dont on pressent rapidement qu’ils vont cartonner. On serait vraiment très surpris que Julien Granel ne devienne pas l’une des nouvelles stars de la pop française tant tout est là dans son premier EP dément et coloré, Bagarre Bagarre.

Cet ancien candidat de la Nouvelle Star a fait du chemin et à l’instar d’autres artistes (qu’on aime fort) comme Yseult ou Ehla, il s’est affranchi du style formaté du télé-crochet qui l’a révélé pour dessiner single après single les contours d’un univers affirmé et singulier.

Tant que le soleil brille marquait des débuts sous le signe d’une pop solaire et élégante. La mer à boire et son clip vintage flirtait avec une pop eighties tout en apportant des nappes electro irrésistibles. Et puis il y a eu Défait qui marquait un tournant, mélange imparable de chant, de flow sur une electro-pop catchy comme pas possible.

Avec Bagarre Bagarre, Julien Granel dévoile 5 pistes power pop qui électrisent, mettent le feu au corps et déploient un arc-en-ciel musical qui emporte tout sur son passage. Le single qui donne son titre à l’EP est une véritable bombe qui s’achève sur une envolée électro scintillante absolument magique. Les nuits assoit la faculté déconcertante du jeune artiste pour balancer de la chanson pop entêtante de la première à la dernière seconde tout en propageant une irrépressible envie de danser. La piscine, ballade pleine de souffle en clin d’oeil à un certain morceau d’Adjani, a la même énergie fédératrice et emballante. Où étais-tu ? , un peu plus calme mais tout aussi coloré, permet de reprendre un peu son souffle avant Danse encore qui clôture l’ensemble avec brio.

Non seulement le son est ultra efficace et produit de façon à rendre foufou n’importe quel amateur de bonne pop mais en plus Julien Granel peut se targuer d’avoir un univers visuel fort. Il a créé autour de son projet un véritable personnage avec un style décalé et hyper identifiable. Et pour l’avoir vu en concert, il met le feu à tous les coups. Bref, a star is born comme on dit.

Le seul et l'unique rédacteur de Pop and Films ;)