ALBUMS

Les Friendly Fires mettent à nouveau le feu avec l’album « Inflorescent »

By  | 

L’attente était si longue qu’on avait presque baissé les bras, pensant qu’on n’aurait plus jamais de nouvelles des Friendly Fires. 8 années se sont écoulées depuis leur génial deuxième album « Pala » (suite de leur incroyable premier album éponyme). Et puis l’an dernier : surprise ! Deux nouveaux titres inédits sont arrivés droit dans nos oreilles, « Love like waves » et « Heaven Let Me In ». Deux bombes electropop rappelant le savoir-faire unique du groupe qui n’a pas son pareil pour pondre des pistes qui embrasent et donnent envie de danser comme jamais.

 

2019 signe le grand retour de la formation avec la voix toujours aussi irrésistible du chanteur Ed Macfarlane. Si, comme pour tout groupe, dont on a attendu des années des nouvelles, on a un peu peur d’être déçu en lançant l’album, dès la première piste on est calmé. « Can’t wait forever » est une véritable torgnole pop qui fait tellement de bien qu’on a envie de sauter dans tous les sens. Les boss sont de retour et p*tain ça fait du bien !

 

On retrouve donc au menu les claques « Love like waves » et « Heaven Let Me In » qui avaient dessiné les contours de ce retour en grande pompe et une flopée de nouvelles chansons aptes à accompagner nos soirées les plus débridées. L’imparable « Silhouettes », le psychédélique « Sleeptalking », le furieux « Lack of love ». Mais aussi des entre-deux qui rappellent que même quand ils sont un peu plus downtempo les Friendly Fires ne perdent rien de leur légendaire intensité (« Cry Wolf », « Run the wild flowers »). Troisième album, nouveau sans-faute et une bonne occasion on l’espère de revoir le groupe en concert. Surpuissants en live (ils restent un des meilleurs souvenirs live de toute ma vie), ils passeront par Paris le 8 novembre à la Maroquinerie et on espère retrouver leur nom dans les progs de festivals d’été 2020. Ils sont de retour et c’est une tuerie !

 

Le seul et l'unique rédacteur de Pop and Films ;)