FICTIONS LGBT

SPECIAL : gay, handicapé et alors ?

By  | 

C’est l’une des jolies petites surprises de cette année série 2019. Special est le projet tout personnel de Ryan O’Connell, acteur et scénariste qui a créé ce show drôle et sensible sur un jeune gay atteint de paralysie cérébrale légère.

Ryan (Ryan O’Connell) a l’impression de naviguer entre deux mondes : il a un handicap léger qui lui permet de se fondre plus ou moins dans la masse mais il se sent quand même différent. Il a du mal à faire des tâches simples du quotidien, boîte et louche un peu. Depuis son enfance, il vit avec sa mère, Karen (Jessica Hecht), qui l’a énormément couvé et continue de le faire. Ils ont tissé ensemble un cocon rassurant qui protège Ryan de la cruauté de l’extérieur.

Leur quotidien change quand Ryan décide de prendre son indépendance. Il a trouvé un stage chez Eggwoke, un site regorgeant d’articles putaclics basés sur des expériences personnelles, et décide de prendre son propre appartement. C’est la première fois que Ryan choisit de se confronter au monde réel et professionnel. Sa boss Olivia (Maria Mindelle) est une vraie vipère sans filtre mais il s’accoutume de cette nouvelle vie. Seul détail qui a son importance : ayant été récemment victime d’un accident où une voiture a failli complètement le renverser, il fait croire que sa différence provient uniquement de cet incident et cache son réel handicap. Il ment à tous, y compris à sa nouvelle collègue et amie Kim (Punam Patel), star du site pour ses articles body positive.

L’espace de quelques semaines, nous allons le suivre l’émancipation heureuse et parfois douloureuse de ce garçon «  au double coming out » car gay et handicapé.

special série gay special série gay

Difficile de résister au personnage principal, extrêmement attachant, mignon et drôle. Ryan O’Connell est une grande révélation et on regrette que « Special » dont on compte moins d’une dizaine d’épisodes d’une quinzaine de minutes, soit si courte. Sur un sujet pas forcément évident, la série séduit par sa douceur, son humour et a quelque chose d’universel. Car on s’est tous un jour senti différent, « spécial ». Bien conscient qu’il devra toujours faire face à des préjugés et des regards pas forcément agréables, Ryan essaie d’avancer et va peu à peu s’affirmer.

special série gay special série gay

Bien évidemment, s’il est déjà moins évident pour une personne atteinte d’un handicap de s’intégrer et de trouver l’amour, c’est encore moins facile quand on est un jeune gay. Déjà que n’importe quel gay lambda se sent dépassé face à la drague en mode supermarché de Grindr et le culte des corps lisses, secs et musclés, pour quelqu’un qui a en plus une spécificité comme Ryan c’est définitivement la jungle. Doux et souriant, le jeune homme manque encore de confiance en lui et se retrouve tétanisé quand il doit se déshabiller devant un mec mignon croisé à une fête.C’est finalement un jeune gigolo bienveillant qui l’aidera à apprivoiser son corps et entamer le véritable chemin de l’acceptation (on salue par ailleurs ce regard doux et sans cliché sur la prostitution).

Mêlant humour et émotion, cette fiction rappelle dans son écriture l’excellente série « Please Like Me » qui réussissait elle aussi à célébrer la beauté d’un jeune gay ne collant pas aux stéréotypes. Les deux shows ont aussi en commun de mettre en scène une relation mère-fils très touchante et de soigner une réalisation colorée de laquelle on n’a plus envie de s’extraire. On espère voir vite une saison 2…et plus longue !

Série diffusée en 2019 sur Netflix France

Le seul et l'unique rédacteur de Pop and Films ;)