CINEMA

LE SECRET MAGNIFIQUE (Magnificent Obsession) de Douglas Sirk : grandiose fresque sentimentale

By  | 

Bob Merrick (Rock Hudson) est un riche héritier qui passe son temps à accumuler les excès. Un jour, alors qu’il fonce à toute allure en hors-bord, il est victime d’un accident. Pour le secourir, les urgentistes empruntent le respirateur du Docteur Phillips. Bob est sauvé. Mais ,par malchance, il se trouve que pile au moment où il était secouru, le Docteur Phillips faisait une attaque et ,sans son respirateur, a succombé. Cela faisait seulement six mois qu’il était marié à la douce Helen (Jane Wyman). Cette dernière essaie de garder la tête haute, de ne pas montrer sa tristesse et fait doucement son deuil en compagnie de la fille de son défunt mari, Joyce. Helen est surprise par l’important nombre de courriers et de visites de personnes tenant à rendre hommage à l’homme de sa vie. Ce dernier avait un secret : il s’était dévoué aux autres, avait décidé de sauver des âmes en peine. Crise existentielle, problème d’argent : le Docteur Phillips tenait à tendre la main à tous. A une condition : que sa bonté reste un secret, qu’elle soit exercée dans l’anonymat le plus total. Bob Merrick, fêtard et flambeur, a de quoi culpabiliser pour avoir en quelque sorte pris la vie d’un homme pareil. Il tient absolument à se faire pardonner par Helen (pour laquelle il a au passage eu un coup de foudre). Mais la veuve l’esquive, refuse de s’entretenir avec lui. Alors qu’un jour il la poursuit avec insistance, Helen est heurtée par une voiture. Elle perd la vue.  Bob décide alors, un peu à la manière du Docteur Phillips, de faire acte de bonté et de consacrer sa vie à cette femme qu’il a blessé malgré lui. Dans le plus grand secret, il fera tout son possible pour l’aider à retrouver la vue, lui rendre la vie plus agréable. Et puisqu’elle ne voit plus, il en profitera pour devenir ,sans qu’elle s’en doute, un ami de plus en plus cher. Une histoire d’amour commence…

le secret magnifique

Adapté de l’œuvre de Lloyd C. DouglasLe secret magnifique (Magnificent obsession en VO) est un splendide mélo qui offre à Rock Hudson un de ses rôles les plus forts, celui d’un homme futile, volage, qui trouve un sens à sa vie par l’amour et la compassion qu’il porte à une veuve aveugle.  Le personnage d’Helen s’apparente à celui d’une sainte. Cette femme, malgré toutes les épreuves, continue d’avancer avec dignité et courage. Plus fragile et humain, Bob Merrick tente de devenir meilleur, entre maladresse et sensibilité.

Le secret magnifique du titre fait écho à ces gens qui un jour ont décidé de consacrer une partie de leur vie (voire leur existence entière) aux autres. Une lourde tâche, très noble, qui doit n’être exécutée que dans le secret (c’est ainsi que la dévotion reste pure, celui qui donne ne tirant jamais un quelconque profit).  Penser aux autres et trouver la grâce…

le secret magnifique

Magie du technicolor, beauté foudroyante de Rock Hudson : entre l’Amérique et la Suisse se déploie une grandiose fresque sentimentale. Le film a des airs de conte et fait partie de ces œuvres dont on ressort avec une foi en l’être humain et en l’amour. De quoi rêver et pleurer du fond de son lit, tout en se laissant éblouir par le lyrisme d’un réalisateur prodigieux.

Film sorti en 1954 // Disponible en DVD

Le seul et l'unique rédacteur de Pop and Films ;)