EP

Terrenoire signe un magnifique premier EP

By  | 

Originaires de Saint-Etienne, Raphaël et Théo sont frères et forment Terrenoire, un projet musical hybride et à l’imaginaire dense. Des textes joliment écrits – souvent empreints de poésie- , la quête d’une utopie, des clips travaillés et intrigants mais surtout une musique intense et qui accroche irrésistiblement.

Ce qui nous a fait craquer ici, et qui fait que cet EP est sans aucun doute l’un des plus beaux de 2018, c’est la capacité de Terrenoire a nous entraîner ailleurs. Si la mélancolie est toujours sous-jacente, les deux garçons dessinent les contours d’un univers aussi beau, brumeux, sinueux, qu’euphorisant. C’est une musique qui fait se sentir vivant alors qu’on embarque pour cet attirant « Black Paradiso » créé par les artistes.

Entre chanson française, pop, sonorités electros ou passages s’acoquinant au rap, Terrenoire brouille les pistes avec grâce. « Le silence », « Le coeur en latex » et « Allons là-bas » sont comme des sables mouvants dans lesquels on s’enfonce de façon quasi hypnotique, « La pianiste » avec ses paroles entre amour et frustration est la piste lumineuse et entêtante de cet EP, « La nuit des parachutes » fait office de ballade qui mouille les yeux en touchant au sublime. Mais c’est bien « Je bois tout seul », morceau furieux et qui a l’allure d’une boule de feu musicale, qui fait exploser tout le talent de cette formation dont on est définitivement fan.

 

Le seul et l'unique rédacteur de Pop and Films ;)