NEWS

BABY : la série ado italienne sensible et sexy de Netflix

By  | 

On ne va pas tourner autour du pot : en tant que fan de séries pour ados, ici on adore Baby, production italienne en 6 épisodes lancée par Netflix à la fin de l’année 2018. Quelque part entre Elite, Gossip Girl et 13 reasons why, ce show qui au départ ne paie pas de mine se révèle bien plus profond, touchant et envoûtant que ce à quoi on aurait pu s’attendre.

A Rome, Chiara (Benedetta Porcaroli), est une adolescente belle, évoluant dans un milieu huppé et en apparence sans problèmes. Elle fréquente un lycée privé plein de filles et de garçons favorisés. Elle traîne avec Camilla (Chabeli Sastre), élève modèle et toujours droite dans ses bottes. Mais Chiara s’ennuie et ne se sent pas très bien. La situation toxique qui règne dans sa maison (ses parents sont séparés mais continuent de cohabiter ensemble) n’y est peut-être pas pour rien. Ayant besoin de piquant, la jeune fille a entamé une liaison secrète avec Niccolò (Lorenzo Zurzolo), le frère de Camilla qui est pourtant déjà en couple avec l’une des reines du lycée.

Un jour, Chiara tombe dans les toilettes sur Ludovica (Alice Pagani). Les deux filles ne s’étaient jamais réellement parlé. Sans s’expliquer pourquoi, Chiara est attirée par cette élève qui ne ressemble pas aux autres, venant d’un milieu plus modeste et évoluant à l’écart des autres. Cette dernière est précédée d’une certaine réputation : une sextape d’elle, tournée avec un ex, circule et lui vaut d’être humiliée par ses camarades.

Pendant plusieurs semaines, Chiara et Ludovica vont se rapprocher. Elles partagent le même mal-être, la même envie de s’affranchir de leurs parents et des codes. En quête d’un sentiment de liberté, elles vont se perdre dans le monde de la nuit, parfois entourées d’hommes vénéneux. Les choses se corsent quand Ludovica commence à flirter avec la prostitution, entrainée par le séduisant et ténébreux mafieux, Fiore (Giuseppe Maggio)…

baby série netflix

Si le pilote ressemble sur le papier à des dizaines d’autres du genre, quelque chose parvient déjà à nous accrocher. Une mise en scène élégante et atmosphérique, une façon d’être au plus près des visages et des émotions des personnages, une façon à la fois sensible et crue d’aborder la féminité lors de l’adolescence. La BO est envoûtante et pulsionnelle et on craque rapidement pour les deux actrices principales, donnant beaucoup de consistance aux personnages de Chiara et Ludovica.

Lors de la sortie de la série, la plupart des articles se référaient au fait qu’elle est adaptée d’un fait divers autour de deux adolescentes qui se prostituaient. Il y a en effet dans la seconde partie de la saison 1 une thématique autour de l’escorting mais il serait vraiment dommage de réduire « Baby » à ça. Le vrai sujet de la série est le spleen adolescent et le désir de sensations fortes. Chiara s’est toujours préoccupée de l’avis et du regard des autres et semble prise au piège d’une prison dorée. Elle ne se sent pas bien mais sert les dents, la seule chose un peu exaltante de sa vie est sa liaison cachée avec le beau mais superficiel Niccolò. Un coup de foudre s’esquisse avec un nouvel élève, rebelle et tourmenté, Damiano (Riccardo Mandolini). Il deale de l’herbe, a le chic pour se mettre dans de sales combines et peine à faire le deuil de sa mère. Chiara sent qu’elle peut trouver en lui l’amour mais elle est à la fois retenue par Niccolò et par Camilla, sa meilleure amie lisse qui désire aussi Damiano…

En parallèle, Ludovica vit seule avec sa mère botoxée et égoïste, pleine de colère vis à vis de son ancien mari, imposant à sa fille ses petits copains plus jeunes et vénaux. Très solitaire, la jeune fille trouve un refuge dans le monde de la nuit. Elle fonce tête baissée et ne se pose pas de questions. Elle va se retrouver sous la coupe de deux mafieux, Saverio et Fiore. Et va commencer une romance avec ce dernier, bien plus sombre qu’elle ne pourrait l’imaginer.

Il y a enfin en arrière-plan une petite thématique gay avec le personnage de Fabio, fils du directeur du lycée qui refoule son homosexualité.

baby série netflix baby série netflix

« Baby » met en scène des adolescents qui ne vont pas bien et qui s’émancipent à travers des excès. Ils se mettent en danger, se blessent et y trouvent une sorte de force inattendue. Ils touchent le fond avant de décider d’accepter d’être ce qu’ils sont, de suivre leurs désirs et qu’importe la morale ou les regards extérieurs.

La troupe de comédiens est franchement épatante et la relation d’amitié entre Chiara et Ludovica est très belle. Les deux filles, moins différentes qu’elles n’en ont l’air, s’attirent comme des aimants et se comprennent d’un regard. Il y a quelque chose de très beau et de fort dans l’évolution de leur relation, comme deux soeurs qui se trouveraient au coeur du chaos.

Cerise sur le gateau : la présence de quelques beaux italiens sexy et vénéneux comme Lorenzo Zurzolo (Niccolò) et le bombasse Giuseppe Maggio (Fiore). On espère qu’il y aura une saison 2 !

Disponible sur Netflix France

 

Le seul et l'unique rédacteur de Pop and Films ;)