NEWS

EMILY IN PARIS de Darren Star, saison 1 : une américaine à Paris

By  | 

Nouvelle production de Darren Star (Melrose Place, Sex and the city), Emily in Paris joue avec malice des clichés et des différences culturelles en suivant le quotidien d’une jeune américaine débarquant à Paris pour travailler dans une agence de marketing spécialisée dans le luxe. Une nouvelle série Netflix girly et pétillante.

Vivant à Chicago, Emily (Lily Collins) se voit proposer du jour au lendemain de partir pour un an à Paris. Sa patronne devait s’y rendre mais est tombée enceinte. Emily se retrouve alors propulsée dans la capitale française pour apporter son point de vue américain dans une agence de marketing qui travaille avec des marques de prestige.

Emerveillée par la ville dès son arrivée, goûtant au plaisir des pains au chocolat le matin, des monuments, de la bonne cuisine et des terrasses, la jeune femme espère que son petit américain viendra vite la rejoindre. Mais il s’avère que leur relation longue distance ne va pas faire long feu. Célibataire dans l’une des villes les plus romantiques du monde, Emily ne dirait pas non à une nouvelle histoire. Elle craque à l’évidence pour son beau voisin, Gabriel (Lucas Bravo), qui est chef cuisinier dans le restaurant en bas de son immeuble.

Un peu perdue dans la capitale alors qu’elle ne parle pas un mot de français, Emily se trouve une nouvelle amie en la personne de Mindy (Ashley Park), une chinoise héritière d’une grande famille qui a tout plaqué pour être libre à Paris quitte à devoir travailler comme nounou et galérer.

Nous suivons le quotidien rêveur d’Emily le temps de 10 épisodes, son étonnement voire sa naïveté face aux spécificités de la France et de sa capitale. Et nous suivons aussi et surtout son évolution dans l’agence de marketing où elle doit travailler et où elle n’est pas franchement la bienvenue. Son tempérament très américain n’est pas pour plaire à la patronne, Sylvie (Philippine Leroy-Beaulieu), légèrement peau de vache sur les bords. D’abord mise à l’écart, Emily va petit à petit pouvoir compter sur deux de ses collègues fantaisistes, Julien (Samuel Arnold) et Luke (Bruno Gouery). Ne se laissant jamais abattre et toujours pleine d’énergie, la jeune américaine va progressivement trouver sa place…

emily in paris saison 1 emily in paris saison 1

Les clichés ne manquent pas dans cette série qui nous plonge dans un Paris de carte postale qui fait rêver. Mais les scénaristes s’en amusent beaucoup et le plaisir de jouer entre les contrastes se révèle assez contagieux. Ça n’est pas réaliste mais ça ne cherche pas franchement à l’être : Emily in Paris est un soap sentimental à l’ancienne qui joue avec les codes de la comédie romantique pour divertir et faire souffler un vent de légèreté. Le ton est très girly, ça n’en finit plus de pétiller et on en prend plein les yeux avec une capitale sublimée et une horde de jolis garçons qui défilent à l’écran.

Pour résumer la chose, on dirait que c’est un mix entre comédie romantique américaine, Le diable s’habille en Prada et un condensé de chroniques de magazines féminins. D’abord un poil irritante, l’héroïne se révèle de plus en plus attachante au fil des épisodes. Emily est un cliché de jeune femme américaine parlant fort, toujours souriante, toujours un peu trop, accro au boulot, pro active dans tout. Son enthousiasme a vite fait de se heurter aux parisiens pas franchement connus pour être démonstratifs ou chaleureux. Cela donne lieu à des moments piquants et savoureux.

emily in paris saison 1

Le quotidien dans l’agence de marketing où travaille Emily est très amusant à suivre et c’est l’occasion pour Philippine Leroy-Beaulieu de briller dans la peau d’une patronne très parisienne qui si elle est un peu garce et dure est d’emblée sympathique, drôle voire touchante.

Mais ce que l’on retient surtout ici, c’est la quête d’amour de l’héroïne. Difficile de ne pas craquer face au beau Gabriel qui n’est hélas pas le prince charmant tombé du ciel auquel on aurait pu s’attendre. Se retrouvant malgré elle dans un triangle amoureux, Emily va vivre au jour le jour en passant par un certain nombre de déconvenues souvent bien senties, dans l’ère du temps.

Faisant l’effet d’un bonbon pour les yeux, sans prétention et bien dialogué, bénéficiant d’un casting plein de charme, ce soap un poil régressif est la sucrerie de l’automne 2020.

Série sortie en Octobre 2020 sur Netflix France

Le seul et l'unique rédacteur de Pop and Films ;)