CINEMA

GRETA de Neil Jordan : lien maternel vénéneux

By  | 

Isabelle Huppert est parfaite de monstruosité dans ce thriller américain signé Neil Jordan.

New York. Frances (Chloë Grace Moretz) travaille comme serveuse dans un restaurant et vit en colocation avec sa meilleure amie Erica (Maika Monroe). Elle n’est pas au mieux de sa forme, encore très fragilisée par la mort récente de sa mère. Elle est également en froid avec son père qui a trop rapidement refait sa vie à son goût.

Un jour, dans le métro, elle trouve un sac à main abandonné. Les papiers de la propriétaire sont dedans ainsi que son adresse. Elle décide de lui ramener son bien. Ainsi fait-elle la connaissance de Greta (Isabelle Huppert) qui vit seule suite au décès de son époux et le départ de sa fille partie étudier à l’étranger. Instantanément, Frances est sous le charme de cette femme élégante et sympathique qui se présente comme une amie potentielle et surtout une figure maternelle qui lui manque dans sa vie.

Alors qu’elles deviennent très vite complices, les choses basculent quand Frances découvre par inadvertance que Greta l’a manipulée. En effet, cette dernière a une armoire pleine de sacs qui ne sont autres que ses appâts pour faire venir des personnes chez elle. Logiquement déstabilisée, Frances décide de prendre ses distances avec elle : la confiance n’est plus là. C’est alors qu’elle réalise que Greta n’est pas de cet avis et qu’elle ne la laissera pas couper le cordon : elle va la poursuivre, la harceler et transformer son quotidien en cauchemar…

greta film isabelle huppert greta film isabelle huppert

Le scénario et la réalisation, élégante, font songer aux thrillers des années 1980 et 1990. Le plaisir régressif est de mise et porté par le duo Chloë Grace Moretz (parfaite en girl next door vulnérable et crédule à laquelle on s’attache instantanément) et Isabelle Huppert (qui passe de vieille dame sympathique à la figure maternelle rassurante à une véritable sociopathe). Le plaisir que prend cette dernière à jouer ce rôle de veuve creepy et diabolique est palpable et elle en fait des tonnes, rendant ce duel hautement savoureux.

Au coeur du métrage, le lien mère-fille. Frances se lie avec Greta car elle est en manque d’une mère et Greta cherche à piéger des jeunes femmes comme elle pour jouer éternellement à la maman (en mode sadique et empoisonneuse).

La dernière partie lâche les chevaux, non sans quelques incohérences, mais peu importe : le film est très efficace et tendu. Il émane de l’ensemble un charme rétro et un petit côté plaisir coupable (cette scène du restaurant !) auquel on ne résiste pas.

Film sorti en 2019. Disponible en DVD et VOD

Le seul et l'unique rédacteur de Pop and Films ;)